Formulation d’une solution buvable de phénobarbital à usage pédiatrique

L. Parrenne1, 3, Z. Ribier3, J. Abisror2, 3, S. Ahil3, C. Figueiredo3, P. Marchadour3, G. Benoit3, J. Bordenave3
1 Faculté de Pharmacie de Paris, Paris, France
2 Faculté de Pharmacie Paris-Saclay, Châtenay-Malabry, France
3 Service de Pharmacie à usage intérieur, Hôpital Armand Trousseau, Paris, France


Introduction
Le phénobarbital (PB) est un barbiturique, indiqué dans le traitement des épilepsies partielles et généralisées tonico-cloniques chez l’enfant. Depuis l’arrêt de commercialisation en 2017 du KANEURON® 5,4%, les comprimés de PB restent la seule forme galénique disponible. Le développement d’une solution buvable de PB à visée pédiatrique est donc indispensable pour répondre à un réel besoin clinique.

Objectif
Développement d’une formulation de PB (principe actif amer, sensible à pH basique, insoluble dans l’eau) adaptée à la pédiatrie et réalisation d’une étude de stabilité, en vue de son utilisation comme préparation hospitalière.

Matériel & Méthode
La formulation développée est constituée de phénobarbital 600 mg, hydroxy-propyl-bêta-cyclodextrines (KLEPTOSE®) 4,8 g, sorbate de potassium 120 mg (conservateur), sucralose 2,25 g (édulcorant), tampon pH 5 19,8 mL (1.96 g d’acide citrique monohydrate + 7.06 g de sodium citrate dihydrate + eau PPI qsp 100 mL) et eau PPI (qsp 60 mL).
La stabilité de la formulation a été étudiée à S1, S2, S3, S4, S6, S8, sur des échantillons conservés à température ambiante (n=3) et 5°C ± 3°C (n=3). La teneur, le pH, l’osmolalité et l’apparition de produits de dégradation ont été mesurés au cours du temps.
Les échantillons étudiés ont été dosés par une méthode indicatrice de stabilité précédemment validée : technique HPLC-UV, colonne C18 thermostatée à 25°C, phase mobile méthanol/tampon NaH2PO4 (pH 3) en proportion 50/50, longueur d’onde fixée à 216 nm + scan 190 à 400 nm. Selon les ICH, la formulation est considérée comme stable, tant que la teneur en principe actif est > 95% et la teneur des produits de dégradation < 0,2%.

Résultats
La formulation est à ce jour stable (à 2 mois), au regard du suivi du pH (moyenne de 5,334 ± 0,059 à température ambiante et 5,315 ± 0,094 à 5°C ± 3°C), de l’osmolalité (moyenne de 448,4 ± 3,4 mOsm/kg H2O à température ambiante et 447,9 ± 3,3 mOsm/kg H2O à 5°C ± 3°C), de la teneur en principe actif (perte de teneur de 0.99% à 2 mois à température ambiante et 0,60% à 5°C ± 3°C). Aucun produit de dégradation du PB n’a été détecté.

Conclusion
L’utilisation des hydroxy-propyl-bêta-cyclodextrines permet de solubiliser le PB et d’obtenir une solution homogène. L’amertume du PB est masquée par le sucralose.
L’étude de stabilité sera poursuivie jusqu’à 6 mois. Les premiers résultats de l’étude sont compatibles avec une future utilisation hospitalière de la solution buvable. Toutefois une étude de la qualité microbiologique doit être effectuée prochainement.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles