Etude comparative qualitative entre les différentes références d’Azacitidine présentes sur le marché français

Pacqueu L. 1 Beausir A.1, Nachon P.1, Le Joubioux A.1
1 CH Lens, France

Introduction
Grâce à la mise à disposition par le groupement d’achat des différents génériques du Vidaza® Celgene (CLG), commercialisés par des laboratoires ACCORD (ACD), MYLAN (MYL), ZENTIVA (ZTV), BETAPHARM (BTM), nous avons souhaité mener une étude comparative des produits proposés par les 5 fournisseurs en terme de facilité de manipulation, de stabilité et de coût.

Matériels et méthodes
Pendant 1 mois les préparateurs de notre unité centralisée de préparation des cytotoxiques ont préparé des seringues d’azacitidine conformément aux RCP des différents fournisseurs. Les critères de manipulation évalués étaient : la dissolution de la poudre dans le solvant, la présence ou non de précipité, la difficulté à percuter le septum, la fréquence de carottage, et le volume de produit perdu. Les fournisseurs ont été contactés afin d’obtenir des données de stabilité complémentaires à celles indiquées dans les RCP, notamment en cas de reconstitution avec de l’eau PPI réfrigérée ou non, concernant la possibilité ou non de congélation des seringues préparées et la durée de stabilité à l’issue de la décongélation. Les prix étaient ceux proposés par le groupement d’achat UniHA.

Résultats
La dissolution était difficile pour le Vidaza® et très difficile pour l’azacitidine MYL, entrainant la formation de précipités. Les produits provenant des 3 autres laboratoires étaient faciles à dissoudre et aucun précipité n’a été observé. Le septum était difficile à percuter pour l’azacitidine MYL et des carottages occasionnels ont été rapportés. Le Vidaza® CLG était reconstitué à l’aiguille produisant des carottages fréquents du septum. L’utilisation de l’azacitidine BTM n’occasionnait pas de perte contrairement aux autres laboratoires (environ 0,2ml par flacon). Concernant les stabilités, en cas de reconstitution avec de l’eau PPI réfrigérée, les seringues d’azacitidine stockées entre 2 et 8°C restent stables 22h pour CLG et MYL, 2 jours pour BTM, 3 jours pour ACD et jusque 4 jours pour ZTV. Seuls les laboratoires MYL, ZEN, ACD et BTM ont fourni des données sur la congélation des seringues avec des stabilités allant de 8h à 3 jours avec maintien entre 2 et 8°C après décongélation. Les prix variaient de 39€ (MYL) à 122€ (CLG).

Conclusion
La manipulation de l’azacitidine MYL apparait comme plus contraignante par rapport aux autres fournisseurs pour lesquels le facteur discriminant principal est la quantité de produit perdu. Les produits de chez ACD et ZEN ont une stabilité plus longue à 2-8°C permettant des préparations anticipées des cures plus aisées, et répondant aussi à des problématiques de sous-traitance et collaboration avec des structures d’hospitalisation à domicile.

Voir le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles