Utilisation innovante de médicaments radiopharmaceutiques pour l’étude d’interactions contenant-contenu

Dupire.C 1,2 ; Crauste-Manciet.S 1,3, Miguel.J 1,2, Bordenave.L 2, Fernandez.P 2,4, Debordeaux.F 1,2, Morgat.C 1,2,4
1 - Pharmaceutical technology department, Bordeaux University Hospital, France
2 - Nuclear medicine department, Bordeaux University Hospital, France
3 - ARNA ChemBioPharm U1212 INSERM - UMR 5320 CNRS, University of Bordeaux, France
4 - INCIA, UMR5287, University of Bordeaux, France

debordeaux
Introduction
Les interactions contenant-contenu peuvent affecter la qualité et la stabilité de divers médicaments. Dans ce travail, nous proposons une nouvelle méthodologie basée sur l’utilisation de médicaments radiopharmaceutiques (MRP), pour anticiper les mécanismes d’adsorption et/ou d’absorption sur divers matériaux.

Matériels et méthodes
Divers MRP (18F-FDG, 123I-iobenguane, 68Ga-PSMA-617 et 68Ga-DOTANOC) ont été classés selon plusieurs paramètres physico-chimiques : poids moléculaire (PM), logP, logS et pKa le plus basique. Les seringues (2 mL, corps en polypropylène (PP), joint en polyéthylène (PE)) et flacon de verre de type I (15 mL) avec bouchon en polytétrafluoroéthylène (PTFE) ont d’abord été remplis (n=3 pour la seringue et n=1 pour les flacons et bouchons en raison de la faible activité disponible) avec une activité connue de chaque MRP. Ensuite, les seringues et les flacons ont été vidés et rincés avec un volume égal de NaCl 0,9 %. Après chaque étape, l’activité a été quantifiée à l’aide d’une caméra TEMP/TDM (123I-iobenguane) ou TEP/TDM (18F-FDG, 68Ga-PSMA-617 et 68Ga-DOTANOC).
L’absorption (A) a été quantifiée selon :
A = 100 x ((activité rincée - activité du bruit de fond)/(activité plein - activité du bruit de fond))
L’adsorption (B) a été quantifiée en fonction de :
B = [100 x ((activité vide - activité du bruit de fond)/(activité plein – activité du bruit de fond)]] - A
Des études préliminaires de corrélation entre les paramètres physico-chimiques et les mécanismes d’absorption/adsorption ont été réalisées.

Résultats
Pour développer un outil prospectif de prédiction des interactions, nous avons combiné les résultats d’activité aux données physico-chimiques. Par exemple, avec l’123I-Iobenguane (PM = 271 Da ; logP = 2,72 ; logS = -3,22 ; pkA = 11,27) dans les seringues, A et B ont été trouvés respectivement à 9,27 ± 1,33 % et 16,55 ± 2,69 %.
Dans l’ensemble de nos résultats, le PM était corrélé négativement avec l’adsorption sur PP et PE (r = -0,6), avec l’adsorption sur verre (r = -0,8), avec l’absorption sur PTFE (r = -0,6 et r = -0,8 respectivement). Les valeurs de LogP sont corrélées positivement avec l’absorption sur PTFE(r = 0,8). Les valeurs de LogS étaient corrélées négativement avec l’absorption sur PP et PE (r = -0,8) et positivement avec l’adsorption sur verre (r = 1,0) et PTFE (r = 1,0). Enfin, les valeurs de pKa étaient corrélées positivement avec l’absorption sur verre (r = 1,0), et négativement avec l’adsorption sur le verre (r = -1,0) et PTFE (r = -1,0).
En raison du nombre limité d’échantillons étudiés, les valeurs de p ne sont pas présentées.

Discussion - Conclusion
Nos travaux explorent la possibilité d’utiliser des MRP comme méthode innovante de quantification des interactions contenant-contenu. Nos résultats préliminaires confirment la faisabilité de cette approche. Cependant, d’autres MRP doivent être étudiés pour renforcer nos résultats et l’impact des excipients pourrait également être étudié. Notre méthodologie pourrait être facilement extrapolée à d’autres applications pharmacotechniques.

Visionner la présentation

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles