Une expérience de standardisation de dose : Application aux anticorps monoclonaux

O. Kaatz, C. Lemarignier, M. Ancel, D. Roncalez Service Pharmacie, Hôpitaux Civils de Colmar, France

Lors de l’organisation de la prise en charge de la préparation des anticorps monoclonaux (Ac M) par la pharmacie, il a été décidé d’arrondir les doses à préparer selon le concept de « dose banding ». Cette décision a été motivée par la pratique des médecins qui arrondissaient les doses au flaconnage près et par notre volonté de réduire le nombre de dosages différents préparés, afin de faciliter la gestion des traitements non administrés.

L’objectif de ce travail est de décrire la méthode pour déterminer les arrondis de doses à réaliser.
Pour chaque Ac M, la détermination de la dose arrondie et des bornes de chaque intervalle est basée sur deux critères :

  1. la faisabilité technique de la préparation en tenant compte du plus petit volume prélevable, selon le type de seringue,
  2. le respect d’un intervalle de plus ou moins 5% entre la dose théorique (DT) prescrite et la dose arrondie proposée.

Les volumes à prélever permettent des arrondis par multiple de 0,5 ou de 1 ml. Pour chaque DT, l’erreur maximale est calculée en fonction de différents arrondis. Ceux-ci correspondent à des multiples de concentration des solutions mères qui sont respectivement de 5, 10, 20, 21 et 25 mg/ml pour le cetuximab (C), rituximab (R), panitumumab (P), trastuzumab (T) et bevacizumab (B). L’intervalle de DT doit être le plus large possible afin de limiter le nombre de doses à préparer.
Les arrondis retenus sont de 25 mg pour le B (soit à 1 ml près, erreur max : 3,2%), de 50 mg pour le C (soit à 10 ml près, erreur : 3,9%), de 20 mg pour le P (soit à 1 ml près, erreur : 3%), de 50 mg pour le R (soit à 5 ml près erreur : 4,1%) et de 42 mg pour le T (soit à 2 ml près, erreur : 5%).

Après plus de 3 mois de préparation des Ac M, aucun retour négatif ne nous est parvenu quant à la gestion de l’arrondi des doses en « dose banding ». L’arrondi est actuellement réalisé lors de la validation pharmaceutique. Une réflexion est en cours pour étendre cette démarche aux cytotoxiques, sous la réserve d’automatisation des arrondis.

Diapos-Une expérience de standardisation de dose Diapos-Une expérience de standardisation de dose

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales