Transfert de la production de seringues de lipides du service de réanimation néonatale au pôle pharmacie : vers une standardisation des pratiques de nutrition parentérale

V. Larbre, M. Wasiak, P. Chennell, L. Delaborde, B. Bœuf, M. Jouannet-Romaszko, V. Sautou Hospital-University Center of Clermont-Ferrand, 63000 Clermont-Ferrand, France

Contexte

L’instruction DGOS/DGS du 20 mars 2015 prévoit la suppression de toute activité de production de nutrition parentérale (NP) dans les unités de pédiatrie et sa prise en charge par les pharmacies à usage intérieur (PUI). Dans notre centre hospitalo-universitaire, cela a concerné la production de seringues de lipides et vitamines (SL) pour les unités de néonatologie.

Objectifs
 
Harmoniser les pratiques médicales et mettre en place des préparations hospitalières (PH) de SL permettant la NP de tous les enfants dès la naissance même en dehors des heures d’ouverture de la PUI.

Matériel et méthode
 
Un groupe de travail pluridisciplinaire (pédiatres, pharmaciens, IDE, préparateurs) a été créé et un questionnaire élaboré pour recenser pratiques, moyens et contrôles nécessaires, contraintes logistiques. Une revue de la littérature a permis de définir la formule unique souhaitée par les médecins et en déterminer la péremption.

Résultats

Une formule standard de SL a été définie (lipides (80%), vitamines hydro (6%) et liposolubles (10%), oligo-éléments (4%)), les attentes des soignants évaluées et un nouveau circuit de production des SL instauré. La préparation s’effectue à la pharmacie à partir d’une poche mère répartie en seringues ; la péremption est courte (4 jours). Les contrôles effectués sont : examen visuel du contenu et du contenant, vérification de l’étiquetage, des numéros de lots et dates de péremptions des matières premières, mesures de pH, d’osmolalité et essai de stérilité.

Discussion et conclusion

Le transfert de production des SL a conduit à l’élaboration d’une formule type : les pratiques ont été standardisées, la disponibilité permanente et la sécurisation renforcée. La courte péremption due à l’instabilité de certains constituants rend impossible le contrôle microbiologique libératoire de cette PH, mais des contrôles du processus sont réalisés. Cette nouvelle organisation permet la prise en charge nutritionnelle des prématurés dès leur naissance, dans le respect des recommandations officielles récentes.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales