Test de stérilité microbiologique rapide pour le contrôle de cytotoxiques fabriqués en lots : la complexation est-elle efficace pour restaurer la croissance microbiologique ?

Sangnier Maïté1, Bouguéon Guillaume1,2, Dubois Véronique3,4, Crauste-Manciet Sylvie1,2
(1) Pharmaceutical Technology Department, Bordeaux university hospital (CHU de Bordeaux), France
(2) ARNA Laboratory-ChemBioPharm U1212 INSERM - UMR5320, CNRS - University of Bordeaux, France
(3) Fundamental Microbiology and Pathogenicity Laboratory UMR-CNRS 5234 – University of Bordeaux, France
(4) Microbiology department, Bordeaux university hospital (CHU de Bordeaux), France


La standardisation et la production en lot de cytotoxiques sont de plus en plus présentes dans les unités de production. Conformément aux BPP1, la libération d’un lot d’une préparation stérile doit satisfaire, en plus d’un contrôle physico-chimique, à un contrôle microbiologique. Les méthodes microbiologiques rapides (MMR) sont des méthodes de choix au vu des durées de conservation utilisées (de quelques jours à quelques semaines). Cependant, même lorsque la MMR contient un matériel d’inactivation, comme les résines échangeurs d’ions (REI), elles ne suffisent pas à inverser l’effet inhibiteur des cytotoxiques sur la croissance microbiologique. Dans ce contexte, notre objectif était d’étudier l’efficacité de deux matériels de complexation : le charbon actif (CA) et d’autres REI pour restaurer la croissance microbiologique.
Les REI utilisées étaient les billes de polymères présentes dans les flacons de BacT/ALERT® (BA) (composition inconnue), des résines échangeuses de cations faibles et fortes (Purolite C104E+ et C150S), et des résines échangeuses d’anions faibles et fortes (Amberlyst A-21 et Dowex 1X8-200). Le cytotoxique de référence utilisé était le 5-fluorouracile (5FU) à 4 concentrations (50, 25, 10 et 5 mg/mL) en échantillons de 10mL. Le temps de contact (5min, 30min, 1h et 24h) et les concentrations en matériels (30, 60, 90, 150, 200 et 300mg/mL pour le CA et 200, 300, 400 et 500mg/mL pour les REI) étaient les variables étudiées. L’efficacité de la complexation a été évaluée par 3 mesures de la concentration résiduelle en 5FU après dosage par une méthode HPLC validée (Kinetex 2.6μm XB-C18, 80% MetOH and 20% HCOOH 0.1V/V, 266nm)2. Le 5FU entièrement complexé a été contaminé par un inoculum de Staphylococcus coagulase+ afin d’évaluer la restauration de la croissance microbiologique par le système BA. Un test de mise en place en routine utilisant des seringues pré-remplies de matériel de complexation a également été réalisé.
Les REI n’ont pas montré une efficacité suffisante pour complexer le 5FU en un seul passage même si les résines échangeuses d’anions étaient les plus efficaces. Concernant le traitement par CA, plus la quantité de CA utilisée était importante, moins la concentration résiduelle en 5FU était grande. La concentration minimale de CA à utiliser est 90, 150, et 300mg/mL pour le 5FU à 5, 10 et 25mg/mL. Un prétraitement par 90mg/mL de CA permettrait d’utiliser une MMR avec du 5FU dilué (5mg/mL) comme le recommande la Pharmacopée Européénne3. Le test de mise en place en routine a été concluant montrant la restauration de la croissance microbiologique de Staphylococcus coagulase+ avec le BA associé au prétraitement par CA.
En conclusion, cette méthode par complexation via un traitement par CA pourrait permettre la mise en oeuvre d’essais de stérilité rapide lors de la production en lot de médicaments inhibiteurs de la croissance microbiologique.

1 GMPs : French Good Manufacturing Practices for hospital and community pharmacies, (Bonnes Pratiques de préparations) ANSM 3/12/2007.
2 Delmas A, Gordien JB, Bernadou JM, Roudaut M, Gresser A, Malki L, et al. Quantitative and qualitative control of cytotoxic preparations by HPLC-UV in a centralized parenteral preparations unit. J Pharm Biomed Anal. 2009 ;49(5):1213–20.
3 European Pharmacopoeia Online 9.8 [Internet]. [cited 2019 Sep 19]. Available from : http://online6.edqm.eu/ep908/

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles