Stratégie participative pour la gestion des risques chimiques

J. Malchaire Unité Hygiène et Physiologique du Travail, Université catholique de Louvain, Belgique

La stratégie SOBANE permet d’aborder progressivement les problèmes de santé et sécurité d’une situation de travail, de coordonner la collaboration entre les salariés, leur encadrement, les professionnels de santé et sécurité et les experts pour améliorer les conditions de travail plus rapidement, plus efficacement et plus économiquement. _ Elle prévoit 4 niveaux d’intervention : Dépistage, Observation, Analyse, Expertise. Le document présente les outils conçus pour guider l’approche à chaque niveau de la stratégie et l’étude de validation réalisée auprès de 10 petites et moyennes entreprises.

Introduction
La législation sur les agents chimiques devient chaque jour plus complexe. Le nombre d’accidents et d’intoxications a certes diminué durant les 30 dernières années. Cependant, la situation reste préoccupante, en particulier dans les PME et dans les pays en voie de développement. Des hygiénistes industriels ont été formés dans certains pays développés, mais leur nombre reste bien insuffisant et la position que ces hygiénistes sont indispensables pour améliorer toute condition d’exposition n’est simplement pas réaliste.
Une stratégie est donc nécessaire pour faire en sorte que les experts traitent les problèmes majeurs requérant réellement leurs compétences et compter sur des professionnels moins spécialisés mais plus disponibles et sur les salariés et leur encadrement pour résoudre plus efficacement, économiquement et rapidement les problèmes communs.

La stratégie de SOBANE
La stratégie de SOBANE inclut quatre niveaux d’intervention pour lesquels des guides ont été développés :

Niveau 1, Dépistage
Tout le contexte de la situation de travail est passé en revue au cours d’une réunion de deux heures entre 2 ou 3 salariés et leur encadrement. Ce Dépistage mène directement à des solutions simples, tout en formant le groupe à adopter de meilleures procédures de travail. Il peut confirmer que les agents chimiques sont en effet un problème à approfondir, mais révéler, qu’en même temps, d’autres problèmes tels que la sécurité des machines, l’organisation du travail ou la charge mentale doivent être considérés et améliorés.

Niveau 2, Observation
Pour chaque aspect identifié au niveau Dépistage, une discussion plus détaillée est conduite, de nouveau par les salariés et leur encadrement technique, dans le but de définir des mesures et améliorations plus spécifiques. Le guide d’Observation approfondit donc la discussion commencée au niveau Dépistage en allant davantage aux racines du problème spécifique. Aucun mesurage n’est encore réalisé à ce niveau. En fin de réunion, le groupe examine les mesures envisagées, évalue le risque résiduel probable et décide s’il est nécessaire de poursuivre au niveau suivant, Analyse, de la stratégie.

Niveau 3, « Analyse »
Lorsque le risque chimique est important, le niveau 3, Analyse, devient indispensable et un hygiéniste qualifié devient nécessaire pour évaluer le travail effectué aux 2 premiers niveaux, pour apprécier la pertinence des solutions recommandées et les compléter.
De nouveau, le groupe, avec l’hygiéniste, est invité à réfléchir aux mesures proposées, d’évaluer l’efficacité de ces mesures et d’estimer le risque résiduel.

Niveau 4, « Expertise »
Si le risque demeure inacceptable, un expert devient nécessaire pour étudier et remédier à un problème précis, par exemple, de substitution, de ventilation ou de traitement des déchets…

Les guides
Le guide de Dépistage consiste en 18 tableaux abordant les conditions de vie au travail sous tous leurs aspects.

Le guide d’Observation aborde spécifiquement le problème des agents chimiques et guide la discussion en détail à travers les aspects suivants:

  • Description de la situation de travail
  • Inventaire des produits chimiques
  • Étiquetage et signalisation
  • Élimination des produits chimiques dangereux
  • Réduction de l’exposition
  • Sécurité des opérations de manipulation
  • Ventilation générale ou locale
  • Mesures d’hygiène du travail
  • Équipements de protection individuelle (PPE)
  • Conditions de stockage des produits chimiques
  • Protection contre l’incendie ou l’explosion
  • Gestion des déchets
  • Formation et information
  • Surveillance médicale
  • Synthèse

Comme au premier niveau, il ne s’agit pas d’une liste de contrôle, mais d’un guide attirant l’attention et les discussions sur tous les aspects liés à l’exposition aux produits chimiques et sur toutes les mesures d’amélioration possibles.

Les aspects abordés par le guide d’Analyse sont très proches de ceux du niveau d’Observation. Cependant, alors que là l’attention était attirée sur l’existence de problèmes et le respect de méthodes de travail sûres, il est ici orienté vers le développement de ces procédures et l’évaluation de l’exposition et des risques.

Validité opérationnelle
La stratégie de SOBANE pour les agents chimiques a été appliquée dans 10 entreprises de différentes tailles et caractéristiques. Elle s’est avérée capable d’amener les entreprises à des améliorations efficaces, rapides, économiques et durables de leurs situations de travail. Elle a permis également d’organiser plus efficacement la collaboration entre les entreprises et les hygiénistes et experts.

Son avantage principal cependant demeure le fait que les salariés et leur encadrement sont directement impliqués dans la conception et la mise en œuvre jour après jour de conditions de travail meilleures et plus sûres. Un point particulièrement apprécié par les personnes du terrain est de ne pas isoler les problèmes chimiques du contexte général et de conduire à des améliorations cohérentes de l’ensemble des conditions de vie au travail.

Les solutions proposées ont été habituellement économiques, pratiques et faciles à mettre en application. Ceci contraste fortement des études réalisées antérieurement par des hygiénistes seuls, faisant l’objet de rapports trop ‘scientifiques’ et proposant des systèmes sophistiqués de ventilation qui ne furent jamais implémentées.

Références
Les guides peuvent être téléchargés librement du site Web www.deparisnet.be.
L’article suivant donne une présentation générale de la stratégie et des principes de base.
Malchaire J (2004) The SOBANE risk management strategy and the Déparis method for the participatory screening of the risks. Int Arch Occup Environ Health, 77 (6), p 443-450

Discussion forum

GERPAC provides for its members a discussion forum specifically devoted to technology in hospital pharmacy

Access forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contact us Legal notes - Management of personal data