Standardisation des doses : implication sur la fabrication

J.B. Rey CHU de Reims, France

Procédés

La prescription des agents cytotoxiques utilisés en chimiothérapie anticancéreuse a, historiquement, toujours pris en compte le poids ou la surface corporelle du patient en compte. Il en a résulté, depuis de nombreuses années, la réalisation de préparations magistrales, adaptées à chacun. Bien que cette pratique permette l’adaptation « à la carte » des traitements anticancéreux, elle est, par conséquent, assujettie à la contrainte « temps nécessaire à la préparation ».

La standardisation des doses (réalisation de préparations hospitalières) doit, théoriquement, abolir cette contrainte ; cependant, la mise en place de telles pratiques requiert un certain nombre de pré-requis tant sur le plan médical que pharmaceutique.

La validation du procédé de fabrication, automatisé ou non, est la clé de voûte d’une telle mise en place ; elle doit permettre de s’assurer de la sécurité du process, à la fois pour le patient, mais aussi pour l’opérateur.

Au cours de cet exposé, les différents éléments physico-chimiques, bactériologiques et techniques seront abordés, de façon à adhérer aux principes des Bonnes Pratiques de Préparations à l’Hôpital et à réaliser les préparations dans les meilleures conditions.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles