Stabilité des gélules d’acide folique à 2,5 mg

Camille Fanjeaux, Raphaël Vazquez, Marie-Noëlle Guerrault-Moro, Anne-Claire Lagrave CHI Poissy-Saint-Germain-en-Laye

Introduction
En réanimation néonatale et en néonatalogie, l’acide folique (AF) est utilisé afin de corriger les anémies macrocytaires survenant lors des premières semaines de vie chez les prématurés, lorsque ces derniers restent anémiques malgré les injections de fer. La posologie est alors de 2,5 mg/jour.
Les comprimés commercialisés étant dosés à 5 mg, l’objectif est de mettre au point une préparation hospitalière de gélules d’acide folique à 2,5 mg, de développer sa méthode de dosage d’étudier sa stabilité sur 1 an.

Méthode
Des gélules d’acide folique à 2,5 mg ont été formulées (qsp lactose monohydraté pour la production de 100 gélules n°4). Elles ont été conditionnées dans des blisters opaques.
Une méthode indicatrice de stabilité a été développée. L’analyse a été effectuée par CLHP-DAD (colonne C18, phase mobile eau/méthanol R 88/12, tampon phosphate). Les produits de dégradation ont été générés par hydrolyse acide (HCl), basique (NaOH), photo-dégradation et oxydation (H2O2). La méthode a été validée : linéarité (intervalle de concentrations [35 - 65] µg/L), effet matrice, reproductibilité, répétabilité, exactitude.
La stabilité est étudiée sur 1 an à 21 ± 2°C et à 50 ± 5 % d’humidité résiduelle. L’uniformité de teneur du lot a été contrôlée sur 10 gélules (PE 2.9.6) puis 3 gélules ont été dosées pour chaque jour d’analyse (J1, J7, J30, J60, J90, J180, J270 et J365)

Résultats
La dégradation forcée de l’AF autour de 20 % de sa concentration initiale (HCl 0,5 M, H2O2 3 % à 80° C, 15 min d’exposition à la lumière ambiante) a permis de montrer que la méthode est bien indicatrice de stabilité avec apparition de produits de dégradation sur les chromatogrammes.
La méthode est linéaire dans l’intervalle de concentrations [35 - 65] µg/L (pvalue > 0,05 au risque α 5 %), répétable (CV = 1,84 %), reproductible (CV = 2,12 %) et exacte [98,85 - 101,23] % à la concentration cible de 50 µg/L. Aucun effet matrice n’a été mis en évidence au risque α 5 %.
Pendant toute la durée de l’étude aucun produit de dégradation n’a été visualisé ; la pureté du pic a été vérifiée pour chaque chromatogramme.
La teneur en acide folique par rapport à la teneur à J0 sur 6 mois est comprise dans l’intervalle [90 – 110] %.

Conclusion
Les gélules d’acide folique sont stables sur au moins 6 mois, à un dosage adapté à l’utilisation en routine et permettant d’anticiper les besoins des deux services.

Visualiser le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles