Stabilité chimique de l’amoxicilline dans le diffuseur portable ANAPA®

Arnaud JORDY, Guillaume BINSON, Pauline LAZARO, Antoine DUPUIS
CHU Poitiers, Secteur pharmacie. 2, rue de la milétrie 86000 POITIERS FRANCE

Introduction
L’amoxicilline à forte dose (100-300 mg/kg/j) est recommandée dans la prise en charge de certaines infections sévères (endocardites, infections osseuses,…). Le PK-PD des β-lactamines, est en faveur d’une administration par perfusion continue. Dans ces conditions, la stabilité physico-chimique de l’amoxicilline est un pré-requis indispensable pour garantir son efficacité comme son innocuité. Peu de données sont disponibles dans la littérature concernant cette stabilité et d’un faible niveau de preuve au regard notamment des méthodes analytiques proposées. Dans des précédents travaux (JNI 2016), nous avons montré que la stabilité de l’amoxicilline était concentration et température dépendante et dans des travaux en cours de publication nous avons déterminé les conditions optimales pour l’administration de l’amoxicilline à forte dose en perfusion continue. Cependant ces conditions nécessitent l’utilisation d’un diffuseur portable (20 ml/h, 240 ml) qui n’était jusque-là pas disponible en France. Depuis peu la société Asept InMed propose une gamme de diffuseur (ANAPA®) qui couvre ce besoin. Par ailleurs l’ANAPA® est un dispositif innovant et sécurisé puisque la poussée nécessaire à la perfusion est générée par une pression de CO2 permettant d’assurer une poussée constante sur le piston du réservoir. L’objectif de ce travail a été d’étudier la stabilité chimique de l’amoxicilline dans ce dispositif et d’évaluer son débit de perfusion au cours du temps.

Matériel et méthodes
Préparation du diffuseur (ANAPA® 250ml/13h,) : remplissage avec 12 flacons d’amoxicilline 500 mg (Clamoxyl®) reconstitués à l’aide de 120 ml d’eau PPI (Ecoflac®), additionnés de 120 ml de NaCl 0,9% (Ecloflac®,) pour compléter à 240 ml. Concentration cible : 25mg/ml
Conservation de l’ANAPA® : réservoir et tubulure maintenus à température ambiante (moyenne : 23,6 ± 0,6°C). Filtres et capillaire régulateur maintenus à 32°C (31,4 ± 2°C).
Mesure de la concentration par analyse HPLC-UV : Méthode indicatrice de stabilité, validée selon les recommandations internationales (ICH). Mesure du débit de perfusion par recueil et pesé du liquide perfusé pendant 1h (prise en compte de la densité de la solution et de l’évaporation horaire).

Résultats
Débit moyen sur 12 h : 18,7 ml/h ± 1,5 ml/h (densité du mélange 1,055 et évaporation horaire de 0,243 ml/h ± 0,039 ml/h)
Concentration initiale (n=3) : 25,4 mg/l ± 0,3 mg/l. Concentration résiduelle après 12 h de perfusion (n=3) : 92% ± 2%.
Conclusion :
L’amoxicilline reconstitué à 25mg/ml est stable 12 h dans le dispositif ANAPA® dans des conditions de conservation simples (dispositif à température ambiante) et réalistes (site d’administration proche de la température corporelle). Par ailleurs, nos résultats montrent une bonne précision du débit de perfusion de l’ANAPA® tout au long de son utilisation.

Voir le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles