Spectrométrie d’émission atomique à plasma micro-onde : notre nouvelle méthode de dosage des ions dans les poches de nutrition parentérale pédiatrique

Wileczek A., Egot J., Georgel C., Bulcourt S., Dautel D.

Unité Centralisée de Préparation Stérile, Pharmacie, Centre Hospitalier de Valenciennes (Avenue Desandrouin 59300 Valenciennes)

Introduction
Afin de garantir la qualité de nos poches de nutrition parentérale, plusieurs contrôles sont effectués : gravimétrique, analytiques (osmolalité, Na, K), visuels. Pour le dosage des ions, l’unité a dû acquérir en 2018 un nouvel équipement suite à l’arrêt des maintenances et consommables du photomètre de flamme. Notre choix s’est porté sur un spectromètre d’émission atomique par plasma micro-ondes (MP AES 4210 de chez Agilent). Cette nouvelle méthode de dosage a nécessité plusieurs mois de validation avant sa mise en place en routine

Matériel et Méthode
Pour cela, nous avons effectué les tests suivant pour valider le dosage du Na, K, Ca et Mg : répétabilité, fidélité intermédiaire, justesse, contamination inter-échantillons, linéarité, effet matrice. La répétabilité permet de déterminer que l’analyse d’un même échantillon donne le même résultat, la fidélité intermédiaire que la variation de paramètre critique (ici l’opérateur, les solutions étalons) ne font pas varier les résultats, la justesse de valider que le résultat obtenu correspond au résultat attendu, la contamination inter-échantillon de démontrer l’absence de contamination qui pourrait interférer dans les résultats. Pour terminer, la méthode a été testée sur nos échantillons et comparée pour le Na et le K aux résultats obtenus avec notre méthode en place. Toutes ces tests ont été réalisés en multi-élémentaires pour être proche des conditions analytiques qui seront développées en routine.

Résultats
Pour chaque ion, deux longueurs d’onde ont été testées (Na 588.995/589.592 nm ; K 766.491/ 769.897 nm ; Ca 396.847/422.673 nm ; Mg 517.268/518.360 nm). Nos seuils d’acceptabilité ont été fixés à 5% pour la répétabilité, la fidélité intermédiaire, la justesse (biais relatif) ; à 1% pour la contamination inter échantillon ; 10 % pour l’effet matrice.
Les conditions d’analyse de l’appareil imposent un travail pré analytique de dilution des échantillons, trois dilutions sont testées (1/500e, 1/250e et 1/100e). Pour chaque ion et chaque longueur d’onde, l’ensemble des tests est revenu conforme c’est-à-dire inférieurs à nos seuils d’acceptabilité. Excepté pour le calcium où seule la longueur d’onde à 422.673 nm a été validée. Les dilutions à 1/500e et 1/250e ont engendré trop de non conformités sur nos échantillons. La dilution à 1/100e a été retenue en routine.

Discussion-conclusion
Les dosages du Na et du K par le MP AES 4210 sont mis en place en routine depuis janvier 2019. Les dosages du Ca et du Mg seront mis en place en juillet 2019. Nous allons par la suite étudier la possibilité de doser le P après accord de nos pédiatres.
Le nombre d’analyse possible avec ce nouvel appareil nous ouvre également la possibilité de réaliser certains dosages d’éléments pour qualifier selon la pharmacopée européenne les eaux d’hémodialyse, une piste à explorer.

Visualiser le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles