Spectromètre à émission optique couplé à un plasma induit : Application aux contrôles physicochimiques des mélanges de nutrition parentérale

S.Vandewoestyne ; D.Sémély ; J-B. Desbouges ; F. Roussin ; Z.Ramjaun ; M.Tafani. Uf Pharmacotechnie, C.H.U Toulouse, Toulouse, France.

Contexte

L’augmentation de l’activité de nutrition parentérale au sein de notre unité de production, nous a amené à acquérir un spectromètre à émission optique couplé à un plasma induit (ICP-OES), l’Avio200® (Perkin Elmer), pour réaliser le contrôle physicochimique des mélanges de nutrition parentérale (MNP).

Objectifs

L’objectif de ce travail est de valider la performance de l’ICP-OES dans le contrôle analytique des MNP binaires et ternaires en sodium et potassium.

Méthodes

Trois poches standards binaires et ternaires ont été produites sur l’automate BAXA EM 2400 qualifié. 9 échantillons ont été prélevés sur chaque poche. La validation de la méthode de dosage comprend :

  • l’étude de l’effet matrice en comparant 2 gammes d’étalonnage : avec ou sans glucose et en analysant les concentrations en Na+ et K+ de chaque échantillon selon ces 2 gammes. L’exploitation des résultats a été réalisée par comparaison des coefficients de corrélation selon la transformation de Fischer.
  • l’étude de la linéarité sur la gamme de concentration choisie, l’analyse de la répétabilité (9 dosages de chaque analyte à J1) et de la reproductibilité (ensemble des dosages de chaque analyte sur 3 jours).

Résultats

L’effet matrice n’a pas été statistiquement démontré (U< 1,96). Cependant, les moyennes des erreurs relatives sur les concentrations en Na+ et K+ sont moins élevées avec la gamme glucosée (< 5% vs <7,5%).

La méthode est linéaire pour des concentrations comprises entre 20 et 500 mg/mL avec la gamme glucosée (r = 0,9999 pour le Na+ et r = 0,9998 pour le K+). Les résultats de répétabilité et reproductibilité indiquent des coefficients de variation inférieurs à 5% pour les poches binaires et ternaires quel que soit l’électrolyte.

Discussion-conclusion

Cette étude a permis de mettre en évidence l’influence de la matrice sur l’exactitude des concentrations en analytes obtenus. L’utilisation de la gamme glucosée dans la libération quotidienne des MNP nous permet de libérer les poches avec des erreurs relatives inférieures à 10%. Cette étude sera poursuivie avec un nombre d’échantillons et d’analytes (magnésium, calcium et zinc) plus importants.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles