Qualité des poches de nutrition parentérale : est-elle améliorée par l’automatisation ?

M. Van Hollebeke1, E. Thibert1, B. Perreira2, M. Jouannet1, V. Sautou1, J. Chopineau1 1 CHU Clermont-Ferrand, Pharmacie, Hop G Montpied, 58 rue Montalembert, F-63000 Clermont-Ferrand, France
2 CHU Clermont-Ferrand, délégation à la recherche clinique et innovation, Hop G Montpied, 58 rue Montalembert, F-63000 Clermont-Ferrand, France

Depuis novembre 2011, les poches de nutrition parentérale (NP) sont préparées à l’aide d’unautomate.
Un an après sa mise en place, nous avons comparé la qualité des mélanges de NP préparés manuellement et de façon automatisée.
Une poche est considérée comme conforme si la différence entre la valeur réelle et la valeur théorique est de ±3% pour le poids, et ±10% pour les teneurs en sodium et potassium. Ces valeurs ont été analysées à l’aide du logiciel STAT A. Nous avons utilisé le test de corrélation de Pearson, le test du Khi2 et la méthode de Bland et Altman.

L’étude s’est déroulée sur une période d’un an et deux mois : 5 mois avant et 9 mois après mise en place de l’automate. Nous avons analysé les données sur 1125 poches préparées manuellement et 2146 poches préparées de façon automatisée.

Le test de corrélation de Pearson montre que pour les 3 paramètres il existe une forte corrélation positive entre les valeurs mesurées et théoriques, quel que soit le mode de préparation des poches de NP. Le test du Khi 2 montre que l’automate a permis une amélioration significative (p < 0,001) de la conformité des poches de NP : les pourcentages de non-conformité sont respectivement de 21.33%, 6.13 % et 5.78% en termes de poids, de teneur en sodium et en potassium lorsde la préparation manuelle, versus 0.70%, 2.47% et 0.52% avec l’automate.La valeur élevée des poids avec la méthode manuelle peut s’expliquer par l’ajout d’eau ou de glucose, dont les gros volumes sont plus difficiles à mesurer avec précision lors d’une préparation manuelle. La représentation de Bland & Altman montre que pour les 3 paramètres, l’automate tend à produire des valeurs plus homogènes que la préparation manuelle (préparateur dépendant).

Ces résultats confirment que la meilleure précision des volumes obtenue avec l’automate influence directement la qualité des poches de NP. Toutefois, même si cette amélioration est significative, le gain reste faible en raison de la bonne qualité des préparations réalisées manuellement.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales