Production de doses de vaccins Comirnaty® par la pharmacie : comment s’organiser ?

L. Champmartin, S. Huet, E. Nevado, J. Couturas, B. Crosio, Y. Fromage, K. Itoua-Gassaye, JP. Lebon, E. Montanard, V. Perrier, M. Pradera, O. Dauriac, S. Lopez, H. Carpenet, V. Ratsimbazafy, A. Marie-Daragon, G. Maillan
Pharmacie, Centre Hospitalier Universitaire Dupuytren, 2 avenue Martin Luther King, 87000 Limoges

Objectif
Dans un contexte de montée en puissance de la vaccination, une mobilisation de l’ensemble des professionnels de santé sur cette activité est nécessaire en plus de leurs missions quotidiennes. Le secteur de pharmacotechnie (PT) de la pharmacie à usage intérieur s’est vu attribuer une mission inédite sur la préparation centralisée de doses de vaccins Comirnaty® (Pfizer, BioNTech) pour les patients dits fragilisés. Ce travail a pour objectif de décrire l’organisation des ressources humaines (RH) pour répondre à cette nouvelle activité.

Méthodes
En pratique, chaque production est assurée par un binôme (manipulateur et aide-manipulateur). Afin de répondre à ces besoins, l’ensemble du personnel de la PT a été formé pour la préparation de doses : 7 pharmaciens, 9 internes en pharmacie et 12 préparateurs.

Résultats
Deux créneaux de production ont été retenus du lundi au vendredi : un en dehors des heures ouvrées (7h à 8h30) entraînant des heures supplémentaires et un sur les heures ouvrées (11h à 12h30) entraînant un sous-effectif dans les unités de production.
Chaque production est planifiée en fonction des données saisies sur Doctolib®. Le secteur des dispositifs médicaux prépare un kit de reconstitution par flacon, contenant le nécessaire (solvant, aiguilles et seringues). Le secteur médicament prépare le nombre de flacons nécessaires aux deux productions du jour.
Du 20 janvier 2021 au 17 juin 2021, soit 104 jours ouvrés, 120 créneaux sur 208 (58 %) ont été effectifs (production confirmée), avec 39 % de créneaux à 7h (production réalisée à 55% par des préparateurs et à 45% par des pharmaciens) et 61 % à 11h (production réalisée à 16% par des préparateurs et à 84% par des pharmaciens).
28 agents (45 % pharmaciens, 25 % internes, 30 % préparateurs) ont été mobilisés.
6214 doses de vaccins ont été produites, avec une moyenne de 26 [6 - 66] doses par production, soit 1035 flacons reconstitués. La durée de production était en moyenne de 74 ± 23 min [30 – 165]. Cette durée comprend les temps de préparation stérile de doses et les temps annexes (20 – 25 min) : préparation de salle, traçabilité sur l’ordonnancier, étiquetage, libération et dispensation dans le service. La durée moyenne de préparation était de 3 ± 1 min par dose [1 – 7].

Discussion-Conclusion
La mise en place d’horaires décalés nous a permis, à effectif constant, de participer à l’effort collectif de la lutte contre la COVID-19 tout en impactant de façon modérée les unités de production. La montée en charge de la vaccination demandée en avril-mai, nous a conduits à opter pour un renfort RH (étudiant en pharmacie) en tant qu’aide manipulateur. Cette organisation ne mobilise plus qu’un ETP PT pendant 1h30 sur les jours ouvrés. Les horaires décalés, associés à un renfort RH, permettent donc de maintenir les activités de production tout en faisant face à l’augmentation de l’activité de vaccination suite à l’éligibilité de l’ensemble de la population.

Voir le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles