Préparations des seringues de Methotrexate®, Velcade® et Vidaza® : quels dispositifs en systèmes clos pour protéger le personnel et l’environnement ?

Y. Brasleret , M.A. Zilavec, G. Svrcek, C. Naine, D. Pecquenard, J. Grimaux 46, avenue du Général de Gaulle, Service Pharmacie, CH Soissons, France

Objectif

Afin de protéger le personnel (préparateurs et infirmiers) et l’environnement des risques liés aux cytotoxiques, la recherche d’un dispositif médical (DM) en systèmes clos pour la préparation sous isolateur des administrations sous cutanées de Methotrexate®, Velcade® et Vidaza® a été entreprise.

Matériels et Méthodes

Nous avons réalisé une étude comparative entre 4 laboratoires (BD, MacoPharma, Teva, Vygon) proposant des DM pour la préparation des injectables en systèmes clos.

Une analyse technique des performances a été effectuée prenant en considération la notion de « véritable » système clos, l’adaptabilité aux flacons, l’encombrement du dispositif, le volume mort, l’éventuel reliquat lors d’un prélèvement entier de flacon, la facilité de manipulation et la sécurité d’emploi.

L’impact budgétaire de ces installations a été évalué pour une quantité annuelle de 1000 seringues à partir du coût catalogue des différents DM et des consommables.

Résultats

L’ensemble des 4 dispositifs ont été testés.

Les DM proposés par MacoPharma et Vygon se distinguent par leur véritable système clos : aucune possibilité de désadapter le flacon, et par leurs capacités à pouvoir prélever l’ensemble du volume des flacons.

Les volumes morts des différents dispositifs sont respectivement de 0,09 mL ; 0,12 ml ; 0,12 ml et 0,35 mL pour MacoPharma, BD, Teva et Vygon.

Au niveau économique, les dispositifs BD et Teva sont ceux qui nécessitent le moins de consommables. Pour une quantité annuelle de 1000 seringues, le surcoût hors taxe calculé est respectivement de 4127 €, 5871 €, 7072 € et 9977 € pour Vygon, Teva, BD et MacoPharma.

Discussion / Conclusion

Ce travail en collaboration avec le service d’oncologie a permis de sensibiliser l’ensemble du personnel sur les risques liés aux cytotoxiques et sur l’importance de la gestion des risques environnementaux.

Les systèmes clos proposés par MacoPharma et Vygon ont été retenus pour leur simplicité d’emploi et pour l’éviction du risque de mésusage grâce à leur véritable système clos.

L’étude menée a montré un avantage économique en faveur du laboratoire Vygon.

Aucune décision n’a été prise au CH Soissons concernant un éventuel investissement mais fait l’objet de réflexion dans le cadre notamment du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) et de la récente sous traitance de production des anticancéreux pour le CH de Château Thierry.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales