Préparations des chimiothérapies à base de 5FU par l’utilisation de pompes péristaltiques : impacte sur le risque de survenue de troubles musculo-squelettiques et le temps de préparation

A. Villain ; F. Feutry ; E.Bogart ; J. Villain, I. Sakji ; G.Marliot Centre Oscar Lambret, Pharmacie, Lille, France

Introduction

Bien que l’utilisation des diffuseurs soit avantageuse pour le patient (augmentation de la mobilité, retour à la maison), sa préparation prend du temps et induit un risque de survenu de troubles musculo-squelettique (TMS). Afin d’optimiser la préparation des diffuseurs de 5-Fluorouracil (5FU), notre centre a développé un système de remplissage spécifique basé sur l’utilisation de 2 pompes péristaltiques (Repeater® ; Baxter). Une pompe est utilisée pour l’injection de solvant et l’autre pompe pour l’injection du cytotoxique. Ces deux pompes sont connectées à un connecteur en Y avec deux valves anti-retour (ICU Medical CH-70). Pour démontrer les avantages de ce montage, nous avons comparé le temps de préparation et de risque de survenu de TMS entre les deux types de préparations, avec et sans l’aide des pompes.

Matériels et méthodes

Pour l’évaluation du gain de temps, 6 préparateurs (n=6) ont préparé deux fois deux références de diffuseur (Folfusor® Baxter 2C4009K 5 mL / h, AutoFuser® Ace Medical AA2004-1-S 4mL / h) manuellement et avec l’utilisation des pompes, pour un total de 48 mesures de temps. La préparation consistait à remplir le diffuseur avec 150 mL de solvant et 80 mL de 5FU. Après le remplissage manuel et automatisé, les préparateurs ont évalué les deux processus à l’aide d’un questionnaire spécifique, noté sur une échelle de 0 à 28 (28 pour le risque le plus important de TMS). Ce questionnaire s’est inspiré de la liste de contrôle de l’Organisation de la sécurité et de la santé au travail (OSHA) pour détecter le risque de survenu de TMS. Les facteurs de risque évalués étaient les suivants : répétitivité, effort manuel, posture contraignante (cou, épaules, mouvement de l’avant-bras rapide, poignet et doigts) et pression cutanée. Vingt-quatre questionnaires ont été remplis.

Résultats

Le temps de remplissage moyen était de 156,8 secondes (intervalle : 131-183) avec l’utilisation des pompes et de 301,5 secondes (plage : 277-338) sans l’utilisation des pompes. Cette différence est significative avec p <0,001 sur le test de Student. Les scores évaluant le risque de survenue de TMS étaient de 8,7 ± 4,5 pour le remplissage automatisé et de 23,5 ± 2,8 pour le remplissage manuel (p = 0,002). Pour toutes les questions sauf la posture contraignante du cou, il existe une différence significative entre le remplissage manuel et le remplissage automatique.

Conclusion

Notre nouveau système de remplissage automatisé basé sur deux pompes Repeater® répond parfaitement aux objectifs d’économie de temps de préparation (2 fois plus rapide) et de réduction du risque de TMS (diminution du score de 63%). Cependant, une étude de coût doit être évaluée avant une utilisation de routine.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles