Préparation des infuseurs de 5 FU : de l’anarchie au dose banding

Stéphanie Martignoni1, 2, Dr. Grégory Podilsky1, Dr. Béatrice Gay3, Prof. André Pannatier1,2 1 Service de Pharmacie CHUV Lausanne, Suisse,
2 Ecole Pharmacie Genève-Lausanne, Université de Genève
3 Centre Coordonné d’Oncologie CHUV Lausanne, Suisse

Dans le but d’optimiser le circuit des infuseurs de 5 FU, de la prescription à l’administration, une étude de faisabilité de standardisation des doses (dose banding) a été initiée par la pharmacie et le Centre Coordonné d’Oncologie (CCO). Les objectifs visés étaient :

  1. amélioration des délais de mise à disposition des infuseurs ;
  2. meilleure organisation par un lissage des pics d’activité à la pharmacie ;
  3. diminution des retours.

Méthode

Analyse rétrospective de la production des infuseurs de 5 FU en 2010.
Analyse des retours des infuseurs non utilisés sur l’année 2011 (valeurs 2010 non disponibles).
Etude de faisabilité de standardisation des doses de 5 FU.

Résultats

En 2010, 837 infuseurs de 5 FU, dont 781 infuseurs 48h (93%), 36 infuseurs 5.5j et 20 infuseurs 7j ont été produits pour 132 patients, avec 91 dosages différents allant de 300 à 9000 mg. L’analyse rétrospective de la production de 2010 des 781 infuseurs 48h (109 patients avec 52 dosages différents compris entre 2500 et 4900 mg) a montré qu’avec des intervalles de +/- 5%, 4 dosages standardisés (3600, 4000, 4400 et 4800 mg) auraient permis de couvrir 92% (n=716) des préparations. En élargissant l’intervalle à +/- 10%, 3 dosages standardisés (3250, 4000 et 4800 mg) auraient couvert près de 98% de la production.

En 2011, 152 infuseurs sur 932 (16.3 %) ont fait l’objet d’un retour à la pharmacie. 119 ont pu être réutilisés et 33 ont dû être détruits.

La stabilité de la molécule (45 jours selon les données du fabricant) et la fréquence d’utilisation (> 800/an) représentent des éléments tangibles pour la mise en œuvre du dose banding avec le 5 FU.

Discussion/Conclusion

Le projet de dose banding des infuseurs de 5 FU a été approuvé par l’équipe du CCO avec le modèle à 4 dosages standardisés (+/- 5%) et les plans de traitement informatisés. La mise en œuvre est fixée au début juillet et les premiers résultats seront analysés après 6 mois, sur la base des trois objectifs visés, avec une attention particulière à la problématique des retours.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales