Préparation de seringues de sulfate d’atropine (5 mg – 1 ml) dans le cadre de la préparation d’un plan blanc

E. Jandot, E-H. Diouf, D.Salmon, V. Lebreton, C. Paillet, F. Pirot, C. Pivot Groupement Hospitalier Centre - Hôpital Edouard Herriot - Service Pharmacie
Unité Préparation et Contrôle du Médicament - Lyon, France

Introduction

La préparation d’un plan blanc est une préoccupation actuelle. En cas d’intoxication aux neurotoxiques anticholinestérasiques, il est essentiel d’avoir un antidote rapidement administrable. L’objectif de ce travail est de conditionner une solution d’atropine injectable en seringues pré-remplies permettant une utilisation adaptée en situation d’urgence.

Matériels et méthodes

La solution d’atropine sulfate à 5 mg/ml (250 mg - 50 ml) est une préparation hospitalière (PH) déjà réalisée à la PUI dans le respect des BPP. Cette solution injectable a été répartie (1 ml) sous flux laminaire dans des seringues en polycarbonate de 1 ml à travers un filtre de porosité 0,22 µm. Les seringues après avoir été fermées par un obturateur sont inspectées visuellement, étiquetées et conditionnées par 10 en kit dans un sachet transparent avec des aiguilles. Des contrôles microbiologiques environnementaux (air et surfaces) ont été effectués en cours de fabrication. Un dosage au spectrophotomètre UV et un essai de stérilité ont été réalisé sur le produit fini. Les seringues sont stockées entre 15°C et 25°C avec une date limite d’utilisation fixée à 6 mois selon les données bibliographiques et la stabilité de la PH.

Résultats

Le dosage réalisé sur le produit fini est conforme. L’essai de stérilité est conforme à 14 jours. Les contrôles environnementaux en cours de fabrication sont aussi conformes.

Discussion/Conclusion

Ces seringues constituent un stock disponible en urgence afin de traiter les premiers patients, la PUI pouvant assurer la préparation extemporanée d’autres seringues à partir de la PH si besoin. La présentation en seringue permet de tenir compte des contraintes (gants en butyle) au niveau de la chaîne de décontamination. Des essais de manipulation de seringues avec les combinaisons portées sur la chaîne de décontamination se sont avérés positifs. En parallèle, une étude de stabilité sera réalisée pour s’assurer de l’intégrité et de la stérilité des seringues lors du stockage.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales