Pollution des effluents hospitaliers par les cytotoxiques

S. Zini Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail (Afsset), Maisons-Alfort, France

L’Afsset est un établissement public administratif qui contribue à assurer la sécurité sanitaire dans l’ensemble des milieux de vie de travail.

Depuis quelques années, elle s’intéresse de près aux risques sanitaires liés aux rejets des médicaments et autres micropolluants dans les eaux usées et notamment les rejets hospitaliers des cytotoxiques. Les risques potentiels liés à ces rejets sont mal connus et nécessitent des travaux d’étude et de recherche pour mieux connaître les dangers, caractériser les expositions et en évaluer les risques pour la santé humaine et l’environnement.

Dans ce contexte, l’Afsset a mené une étude visant à évaluer la contamination des eaux usées par rejets hospitaliers par les anticancéreux [1] [2]. L’étude a été réalisée sur deux grands hôpitaux spécialisés dans les traitements anticancéreux. Cinq anticancéreux représentatives définies sur les bases de critères de sélection ont été recherchés dans les eaux de rejet des deux hôpitaux, à l’entrée et à la sortie de la station d’épuration. L’étude a été réalisée sur une période de trois mois et a inclus plus de 200 prélèvements. Les résultats montrent que certaines molécules sont présentes en quantités non négligeables dans les eaux usées à la sortie des hôpitaux, sont faiblement dégradées par la station d’épuration et sont rejetées en aval de celle-ci dans le milieu aquatique.

Cette étude met en lumière la pollution diffuse que représentent les rejets de médicaments hospitaliers dans les eaux usées, et en particulier les molécules hautement toxiques que sont les anticancéreux. Les rejets urbains dus aux traitements ambulatoires ne sont sans doute pas à négliger. Dans le cadre du Plan National Santé Environnement et au travers de plusieurs colloques, les ministères en charge de la santé et de l’environnement ont récemment souligné l’importance de dresser une liste prioritaire de médicaments à surveiller afin de suivre dans le temps cette pollution dans le milieu aquatique. L’Afsset est associée à ces actions au travers d’une évaluation des risques que pourraient représenter à long terme ces micropolluants pour la santé humaine et l’environnement.

Diapos-Pollution des effluents hospitaliers par les cytotoxiques Diapos-Pollution des effluents hospitaliers par les cytotoxiques

[1Catastini C. et al. Devenir de molécules anticancéreuses provenant des rejets hospitaliers, Eur. J. Water Qual., 2008 ;39 :171

[2Catastini C. et al. Recherche de molécules anticancéreuses dans des effluents hospitaliers : étude pilote, Techniques Hospitalières, 2009 ;714 :56

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles