Optimisation de la préparation d’un radiotraceur expérimental : 68Ga-DOTATATE

J. Leenhardt, I. Bennegueouche, Ph. Garrigue, B. Guillet Radiopharmacie AP-HM, Hôpital Nord, Marseille

La performance de la PET au 68Ga-DOTATATE dans le diagnostic de tumeurs neuroendocrines est en cours d’évaluation au travers de 2 essais cliniques monocentriques dans notre institution. La préparation de ce médicament radiopharmaceutique (MRP) expérimental, assumée par la radiopharmacie, consiste à radiomarquer un analogue de la somatostatine couplé à un chélateur bifonctionnel (DOTA-TATE), avec le gallium-68 (émetteur ß+, période physique 68 minutes). Cet isotope est obtenu par élution d’un générateur germanium-68/gallium-68 localisé dans une enceinte blindée haute énergie. Toutes les étapes de la préparation sont réalisées dans cette enceinte sous classe A, à l’aide d’un module automatisé piloté sur PC. La littérature recommande de procéder à une première élution du générateur au moins 3h avant une deuxième élution dédiée au radiomarquage afin de minimiser la présence d’impureté radionucléidique dans l’éluat (i.e. Ge-68). Une élution la veille permettrait de gagner un temps précieux et d’optimiser la planification des patients en flux tendu le jour de l’examen. A ces fins, nous avons recherché si une élution préalable effectuée la veille affectait d’une part le rendement de marquage, d’autre part le taux de germanium-68 dans la préparation.

Les données des rapports du module automatisé de radiomarquage ont été collectées pour en extraire les rendements de marquage (%). Les taux de germanium-68 ont été mesurés par radiospectroscopie après chaque marquage. Tous les marquages retenus pour cette étude ont présenté une pureté radiochimique conforme ≥95%. Les données des deux groupes (élution préalable le jour même ou élution préalable la veille) ont été soumises à un test de Mann-Whitney pour chacun des deux paramètres (significativité pour P<0.05). L’étude a été conduite sur une période de six mois et l’âge du générateur a été négligé (épuisement progressif).

L’élution du générateur la veille (n = 12) permet d’obtenir de manière significative (P=0.033) des rendements de marquage supérieurs à ceux obtenus avec une élution le jour-même (n=13). De plus, nous n’avons pas pu constater de différence significative du point de vue du taux de Ge-68 entre les deux groupes (p = 0.253).

Ces résultats sont en faveur d’une élution préalable du générateur la veille, et permettront ainsi d’optimiser sur une même journée le nombre de patients inclus dans les essais cliniques concernés.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales