Nutritions parentérales pédiatriques (NPP) standards : étude de stabilité de mélanges binaires et ternaires destinées à la néonatalogie

B. Dessane 1, A. Venet1, B. Raspaud1, S. Mesli2, E. Richard2, V. Servant1, S. Crauste-Manciet1,3 1 Unité de pharmacotechnie, Centre Hospitalo-Universitaire de Bordeaux, France
2 Laboratoire de biochimie, Centre Hospitalo-Universitaire de Bordeaux, France
3 ARNA ChemBioPharm U1212 INSERM - UMR 5320 CNRS, Université de Bordeaux, France

Introduction

L’instruction de la DGOS du 20 mars 2015 relative au rapport de l’IGAS sur les NPP recommande l’utilisation de NPP standards ainsi que la réalisation d’une étude de stabilité. Le but de ce travail a été de déterminer la stabilité de mélanges standards binaires et ternaires.

Matériel et méthode

L’étude a porté sur 4 formules (2 binaires et 2 ternaires) déterminées avec les pédiatres néonataux et conformes aux recommandations de l’ESPGHAN. La fabrication de 60 poches s’est répartie en 3 campagnes de production. Les échantillons prélevés à partir des poches ont été analysés à différents temps (J0, J3, J7, J14, J21, J28, J56) après conservation à 4°C à l’abri de la lumière (t) puis après 24h à 25°C (t+24h amb). L’étude de stabilité galénique de l’émulsion lipidique a été effectuée par mesure du potentiel zêta par électrophorèse, répartition granulométrique (diamètre moyen, % de globules > à 1µm et à 5µm) par diffusion dynamique de la lumière et diffraction laser et observation visuelle. La stabilité chimique : dosages des électrolytes (sodium, potassium, magnésium, calcium) par spectromètre d’émission atomique à plasma micro-ondes, pH et osmolalité a également été étudiée. Le laboratoire de biochimie a dosé 17 acides aminés (chromatographie sur colonne échangeuse de cations) et 3 vitamines (HPLC couplée UV/visible ou fluorométrie) à J0, J3, J28 et J56 à partir de poches binaires conservées à 4°C. Une variation ≥ 10% par rapport à la valeur mesurée à J0 a été considérée comme significative. Un essai de stérilité a été réalisé à J0 et J56 par ensemencement direct sur milieux hémocultures BactAlert® (aérobie et anaérobie).

Résultats

L’émulsion lipidique a montré un phénomène de crémage réversible, d’apparition progressive à partir du 14ème jour. L’analyse granulométrique (diamètre : 300-320 nm et aucun globule > 5 µm) n’a pas montré d’évolution défavorable au cours de l’étude tout comme le potentiel zêta (-40 à -31 mV). Les concentrations en électrolytes ainsi que l’osmolalité et le pH sont restés stables pendant les 56 jours. Une dégradation très rapide de la vitamine C est mise en évidence (50 % à J7 et >99,5 % à J28). La stabilité de la méthionine et de la vitamine E est > 7 jours mais ≤ 28 jours (à J28 : méthionine à 16 % et vitamine E dégradée à 35 %). En revanche, la vitamine B1 et les acides aminés restants sont stables pendant la totalité de l’étude. Les contrôles de stérilité sont conformes à J0 comme à J56.

Conclusion-Discussion

Point critique de la stabilité des NPP ternaires, les émulsions lipidiques ont montré une stabilité pendant 56 jours. Seuls 3 éléments (vitamines C et E, méthionine) ne sont pas stables pendant la totalité de l’étude. Malgré leur dégradation, les quantités retrouvées à J7 pour la vitamine C et à J28 pour la vitamine E couvrent encore les besoins journaliers d’un prématuré. En tenant compte du risque microbiologique, il serait envisageable de fixer la stabilité des formules à 28 jours ; une supplémentation en Y pour la vitamine C serait alors nécessaire.

Visionner la présentation

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles