Nouvelle avancée applicative de la Spectroscopie Raman au Contrôle de Qualité Analytique de solutions injectables d’anthracyclines

A. Amin , A. Moriceau, B. Cassard, R. Clément, P. Bourget Service de Pharmacie Clinique, Hôpital Necker - Enfants Malades, Paris, France

Introduction  :

L’avènement des Centrales de Production d’Injectables est corolaire de la réalisation aussi souvent que possible, d’un Contrôle de Qualité Analytique (CQA) performant (identité, pureté, concentration). La Spectroscopie Raman (SR) est une technique d’analyse vibrationnelle autorisant un traitement direct, non destructrif et rapide de nombreuses espèces chimiques au travers de conditionnements primaires d’Objets Thérapeutiques (OTs).

Objectif  :

Évaluer performance et praticabilité de la SR pour le CQA en ligne de 2 anthracyclines majeures et structuralement très voisines i.e épirubicine (4 EA - Epirubicine TEVA®), doxorubicine (ADR).

Matériel et méthodes  :

L’analyse a été conduite au moyen d’un spectromètre Raman RXN1 (Kaiser Optical system) équipé d’une source LASER. Les gammes des 2 isomères (0 à 2 mg/mL), les 3 CQs et les OTs (0,5 à 2 mg/mL) ont été fabriqués en seringues (NaCl 0,9 % et G 5 %). Les résultats ont été comparés à ceux obtenus avec une méthode CLHP-UV. La spécificité croisée des signatures spectrales a été explorée.

Résultats  :

4-EA et l’ADR présentent des profils spectraux SR caractéristiques, traduisant la bonne spécificité de la technique (bande différenciante à 375 cm-1). La bande de quantification est commune (1196 à 1220 cm-1). Les gammes sont linéaires dans l’intervalle de concentrations retenu (r2>0,99). La technique présente une fidélité satisfaisante (CV<10 %) et une exactitude > 90 %. Il existe une forte corrélation entre les concentrations mesurées via SR vs CLHP (p < 0,001) pour les 2 espèces.

Discussion - conclusion :

L’analyse par SR des solutions thérapeutiques de 4-EA ou d’ADR est fiable, puissance et beaucoup plus simple que toute autre option technique disponible en matière de CQA. Dans la continuité d’une précédente étude consacrée aux oxazaphosphorines, ces nouvelles données confirment le fort potentiel de la SR dans des applications du CQA d’OTs diversifiés. Parmi les atouts de la solution Raman insistons sur :

  1. le respect de l’intégrité de l’OT façonné,
  2. l’absence de risque pour les opérateurs,
  3. une préservation environnementale (absence de consommables),
  4. la simplicité de l’analyse,
  5. une maintenance « négligeable » de l’équipement.

Nous confirmons le caractère très prometteur de l’innovation applicative Raman comme co-facteur de la sécurisation du circuit du médicament.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales