Mise en place des CAR T cells au sein d’une Pharmacie à Usage Intérieur (PUI)

Tristan Castellino , Pauline Doucey, Ludovic Fouillet, Fabien Forges, Agnès Mace, Sandrine Menguy, Sophie Kalfon, Xavier Simoens. Institut de Cancérologie Lucien Neuwirth, Saint Etienne, France.

Objectif
Les Chimeric Antigen Receptor T cells (CAR T cells) sont des Médicaments de Thérapie Innovante (MTI) et plus particulièrement des Médicaments de Thérapie Génique (MTG). Ils représentent une avancée majeure dans la prise en charge des hémopathies malignes. Ce sont des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) et leur utilisation nécessite l’avis du Haut Conseil de Biotechnologie (HCB). Les CAR T cells actuellement commercialisés sont classés OGM C1 par le HCB : leur manipulation est soumise à des exigences strictes et autorisations spécifiques. Afin de faciliter l’accès des patients du territoire à ces thérapies innovantes (1 million d’habitants), notre établissement a souhaité développer cette activité. Nous présentons ici le travail de la PUI pour la future mise en place du circuit des CAR T cells.

Méthodes
Une analyse de risques a priori a été menée à l’aide d’outils qualité : Analyse des Modes de Défaillances, de leurs Effets et de leur Criticité (AMDEC), Méthode des 5 M (Matière, Matériel, Main d’œuvre, Milieu, Méthode). Une revue de la littérature a été effectuée sur les réglementations en vigueur et les recommandations des sociétés savantes. Les retours d’expériences de centres utilisateurs de CAR T cells ont été collectés. Un comité de pilotage pluridisciplinaire a été créé pour développer le projet.

Résultats
Le circuit des CAR T cells a été construit autour d’une cartographie des processus. Les risques et la criticité liés aux MTG ont été identifiés et la rédaction des procédures et des modes opératoires a pu être anticipée. Les locaux actuels de la PUI n’étant pas adaptés à la manipulation de CAR T cells, la construction d’une salle de cryoconservation et d’une Zone à Atmosphère Contrôlée (ZAC) en dépression a été convenue, selon le principe de la marche en avant. Ils garantissent le confinement des OGM jusqu’à la classe C2 et le contrôle des risques à chacune des étapes du circuit. Les équipes pharmaceutique, médicale et technique seront formées et habilitées à la prise en charge des CAR T cells. Des réunions de coordination interdisciplinaire ont été établies et un diagramme de Gantt a permis de planifier les étapes de réalisation du projet. Des conventions avec d’autres établissements hospitaliers ont été rédigées pour faciliter la coordination des soins et permettre l’obtention des autorisations spécifiques à cette activité.

Discussion - Conclusion
Face à l’enjeu de santé publique représenté par ces thérapies innovantes, notre PUI s’est mise en ordre de marche pour obtenir sur site les autorisations nécessaires. Ce travail s’inscrira dans le projet médical partagé du territoire et requerra une réelle coordination multidisciplinaire. Il représente un challenge pour les équipes médicales et pharmaceutiques afin de proposer une prise en charge optimale aux patients en hématologie.

Visualiser le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles