Mise en place de la standardisation des doses d’anticancéreux dans un centre hospitalier universitaire

P.Marque, L. Merieux, S. Molignier, T. Lombard, S.Lançon, I.Princet Service Pharmacie, CHU de Poitiers, 2 rue de la Milétrie, 86021 Poitiers, France

Introduction
Face à l’augmentation constante de l’activité des chimiothérapies, la mise en œuvre de doses standards (DS) permet d’améliorer la productivité et la qualité de prise en charge des patients, en facilitant une production anticipée par campagne.

Objectif
Définir et mettre en place des doses standards pour les cytotoxiques et les anticorps au sein d’une unité de reconstitution des chimiothérapies.

Matériels et Méthode
Les molécules éligibles à la standardisation ont été sélectionnées en prenant en compte la fréquence de prescription (au moins 500 préparations/an) et la stabilité physico-chimique. Les DS ont été définies à partir d’une analyse rétrospective des doses prescrites sur un an, avec un intervalle de dose de +/- 10% et un nombre de DS limité à 6 maximum par molécule. Elles ont ensuite été validées en équipe pluridisciplinaire (oncologues, hématologues et pharmaciens) et paramétrées dans le logiciel Chimio® via le module Dose Standard®. Un premier bilan des prescriptions en DS a été effectué 3 mois après le lancement de ce projet.

Résultats
Au total, 14 cytotoxiques et 9 anticorps répondaient aux critères de sélection. Le nombre moyen de DS établi par molécule était de 3 [1 ; 5] et la couverture théorique de la production totale par les DS a été estimée à 57%.
Trois mois après la mise en place des DS, le taux de prescription en DS était de 64%, permettant la préparation de 4098 anticancéreux en DS. Les préparations en DS représentaient 32% de la production totale et 60% d’entre elles étaient destinées aux hôpitaux de jour. Enfin, le taux de prescription en DS était de 100% pour 8 anticancéreux dont 7 anticorps, et il était inférieur à 20% pour 3 cytotoxiques : le docétaxel, l’oxaliplatine et le paclitaxel.

Discussion
Suite à ces résultats, un réajustement des DS a été effectué en accord avec les prescripteurs. Le docétaxel, l’oxaliplatine et le paclitaxel ont été définis comme des cytotoxiques à marge thérapeutique étroite et la déviation autorisée a été réduite à +/- 3% et 5%. En parallèle, une diminution de la déviation à +/-8% a été mis en place pour les autres cytotoxiques.
La mise en place de ces modifications a permis d’augmenter le taux de prescription moyen en DS à 71%, avec une augmentation de ce taux à 90% pour les 3 cytotoxiques à marge thérapeutique étroite.
Il est maintenant nécessaire de poursuivre cette démarche d’amélioration de la qualité de prise en charge des patients en mettant en place des campagnes de production anticipées automatisées.

Visualiser le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles