Mise en place d’un système d’anticipation des préparations de chimiothérapie dans un service d’oncologie digestive

P. Pavie, M. Adam-Fontaine, M. Lottin, A. Leroux, A. Coquard, B. Dieu Pharmacie du centre hospitalier universitaire de Rouen
1 rue de Germont
76000 Rouen France

Introduction

La pharmacotechnie d’un centre hospitalier universitaire a mis en place l’anticipation des préparations de chimiothérapie dans son URCC. Ce projet fait suite à une enquête évaluant le temps de mise à disposition des préparations entre 1h10 et 2h00. Parallèlement, une enquête de satisfaction a révélé le souhait d’avoir un délai d’attente d’environ 30 minutes. Cette anticipation a donc pour but de réduire ce temps de mise à disposition et d’améliorer la répartition de l’activité de l’URCC et du service de soin.

Matériel et méthode

Suite à une étude réalisée en 2011, nous avons déterminé avec les médecins d’oncologie digestive le choix des principes actifs et les critères d’inclusions des patients pour l’anticipation. 11 molécules ont été sélectionnées, un écart inférieur à 4% est toléré par rapport à la prescription précédente et l’estimation de la perte financière a été évaluée inférieure à 10%. Après avoir modifié des paramètres dans le logiciel CHIMIO, des systèmes de blocage nous permettent de dispenser les préparations anticipées qu’une fois le OK chimio réalisé par le médecin.

Résultats

En moyenne, 48% des préparations des patients prévus sont anticipées chaque semaine. 10,5% sont jetées pour des raisons diverses telles que patients neutropéniques, thrombopéniques, fiévreux, hospitalisés, ou ayant eu un changement de dose supérieur à 4%. Ceci représente une perte financière de 7,9%.

Conclusion

Les critères de choix des patients sont encore à discuter et des risques d’erreur sont à maitriser par des paramètres supplémentaires dans CHIMIO. Le personnel soignant et les patients ont remarqué la nette amélioration du délai de mise à disposition des préparations. L’anticipation permet de réorganiser l’activité du secteur des chimiothérapies en améliorant le circuit du médicament. Les médecins et cadres réfléchissent à une réorganisation du service pour augmenter leur activité. Cette anticipation va être étendue au service d’oncologie thoracique.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales