Mise en aveugle lors de la préparation de gélule pour un essai clinique : quelle est la meilleure option ?

C. Gary1, S. Djabarouti1,2, A. Venet1, G. Guyon1, P. Mora1, S. Tamisier1, F. Xuereb1,2, S. Crauste-Manciet1,3, D. Breilh1,2 1 Pharmaceutical technology department, Bordeaux University Hospital, France
2 Department of Pharmacokinetics, Groupe PK/PD, INSERM U1034 - Bordeaux University Hospital, France
3 Laboratoire ARNA, ChemBioPharm, U1212 INSERM - UMR 5320 CNRS Université de Bordeaux, France

Dans le cadre de la recherche clinique, la production de médicaments expérimentaux non stériles est fréquemment requise. Cette nouvelle activité est complexe et nécessite l’accord de l’ANSM. Notre objectif est d’évaluer les différentes stratégies pour la mise en aveugle de préparation de gélules pour essai clinique.
La forme pharmaceutique et le choix de l’étiquetage sont les deux étapes critiques pour réaliser la mise en aveugle dans le respect du protocole de l’étude. Nous proposons une grille d’analyse (tableau 1) comparant 2 stratégies possibles pour la mise en aveugle de préparation de gélule. Le principe actif est obtenu à partir de la matière première (méthode 1) ou à partir du comprimé commercialisé contenu dans une gélule de masquage conçue pour assurer le double aveugle (DBcap®) (méthode 2). La grille a ensuite été appliquée à une étude monocentrique en double aveugle pour laquelle un total de 8000 gélules de principe actif (propranolol 20, 40 mg) et de placebo doit être produit.

Tableau 1. Grille d’analyse pour évaluer la méthode 1 versus la méthode 2 pour la préparation non stérile.

Les coûts totaux ont été estimés respectivement à 19 500 € et 33 100 € pour les méthodes 1 et 2. Ils sont très inférieurs au coût de la sous-traitance (80 000 €). Dans notre étude, la méthode 1 s’est révélée la moins coûteuse dans la mesure où la méthode de contrôle analytique et les données de stabilité sont connues et développées. Par ailleurs, le système de masquage nécessite un investissement dans du matériel adapté (gélules de masquage et pilulier dédié). Cependant, cet investissement pourrait être intéressant pour d’autres essais cliniques impliquant des principes actifs pour lesquels aucune étude de stabilité et méthode de contrôle ne sont disponibles. Le développement des méthodes analytiques engendreraient une augmentation du coût de la méthode 1. Cette grille constitue un outil d’aide aux choix techniques pour la préparation de gélules en essai clinique.

Ce travail démontre l’importance de l’expertise pharmaceutique dans le choix de la forme pharmaceutique finale destinée à la recherche clinique. Une analyse plus approfondie des coûts pharmaceutiques liés à cette production est nécessaire de par l’augmentation du nombre de protocoles de recherche impliquant la production d’un médicament expérimental non stérile.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles