Mise au point et étude de stabilité physico-chimique et microbiologique d’une forme orale liquide de nicardipine à visée pédiatrique

D. Fuss 1, M. Colnot1, F. Lamoureux2, T. Pereira2, H. Gonde1, A. Coquard1, C. Hervouët1, R. Varin1 1 Pharmacie, CHU de Rouen, 1 rue de Germont 76000 Rouen, France
2 Laboratoire de Pharmacologie-Toxicologie, CHU de Rouen, 1 rue de Germont 76000 Rouen, France

Objectifs

La nicardipine (NIC) est un traitement de première intention de l’hypertension artérielle en pédiatrie mais aucune formulation appropriée à l’enfant n’est disponible. L’objectif est de mettre au point une forme buvable de NIC puis d’évaluer sa stabilité.

Méthode

Une étude préliminaire a permis de déterminer la formulation optimale en excipients d’une solution buvable adaptée à la pédiatrie. A chaque temps de prélèvement (J0, J1, J2, J7, J15, J30, J60, J90) la concentration en NIC a été déterminée par HPLC-MS/MS par une méthode validée selon les directives de l’ICH et de la SFSTP basée sur l’utilisation du profil d’exactitude. Une précédente étude de dégradation forcée a permis l’identification de 7 produits de dégradations. La stabilité physique (aspect visuel, caractères organoleptiques, pH, viscosité, osmolalité, densité) et microbiologique (Pharmacopée européenne) ont été évaluées. Les solutions ont été stockées dans des flacons en verre brun jusqu’à 3 mois dans deux conditions différentes (4°C et 25°C).

Résultats

La solution buvable développée était constituée de NIC à 2 mg/ml solubilisée dans l’excipient liquide Inorpha® et 1% de polysorbate 80. Les concentrations relatives en NIC ont systématiquement été supérieures à 90% de la concentration initiale et les CV calculés sur le pourcentage restant de NIC sont de l’ordre de 3% et ne dépassent jamais 6% (n=9). Pendant 90 jours, la variation minimale de concentration en principe actif par rapport à la concentration initiale était de 97,1±2,65% (25°C) et 95,8±3,13% (4°C). Les paramètres physiques sont restés stables au cours de l’étude. Quelles que soient les conditions de stockage, le dénombrement en germes aérobies totaux et en moisissures et levures était < 101UFC/mL et il n’a pas été détecté d’E.coli.

Discussion-conclusion

La formulation développée a démontré une stabilité pendant 90 jours. Elle constitue une alternative au manque de formulations commerciales adaptées aux enfants.

Visionner la conférence

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales