Mise au point d’une méthode d’étude de contamination de surface par des cytotoxiques au sein d’une unité de préparation des chimiothérapies

H. De Blander, A. Facchin, S. Edet, A. Sarrazin, A. Jacolot, M. Rigal, C. Padoin Unité de Préparation et de Contrôle des Chimiothérapies anticancéreuses
Pharmacie, Hôpital Avicenne, HUPSSD, AP-HP, Bobigny

Objectifs

L’objectif de ce travail est de développer et valider une méthode de prélèvement et dosage de médicaments cytotoxiques (MC) afin d’évaluer l’exposition du personnel et de l’environnement à ces médicaments et d’optimiser notre production actuellement réalisée dans 2 isolateurs distincts pour limiter les contaminations croisées entre MC et anticorps monoclonaux.

Méthodes

Les MC testés sont choisis selon leurs caractéristiques physico-chimiques, la fréquence et quantité préparée. Une cartographie des sites de prélèvement est réalisée aux points critiques. La méthode de prélèvement de surface est mise au point avec une substance test, puis étendue aux molécules retenues. Le rendement d’extraction est calculé. Enfin, la méthode analytique de dosage des MC sélectionnés est validée.

Résultats

Les MC retenus sont le 5-FU, le cyclophosphamide (CPM) et le paclitaxel (TXL). Trois zones de prélèvement sont déterminées : préparation (isolateurs, gants, poches), zone de flux (sas, paillasse, sol) et contrôle analytique. La technique de prélèvement est validée avec dépôt de ciprofloxacine et récupération avec du papier Whatman, un solvant de mouillage et dilution (NaOH 0,3M - ACN 10%). Dans ces conditions, le rendement de récupération est de 86% pour la ciprofloxacine, de 100% pour le 5FU et le CPM et 50% pour le TXL. La méthode de dosage HPLC avec détection UV conduit aux temps de rétention : 5,0 min pour le 5-FU, 7,7 min pour le CPM et 10,8 min pour le TXL. La linéarité est établie de 0,5 à 25 ìg/ml pour le 5-FU, de 5 à 250 ìg/ml pour le CPM et de 2 à 100 ìg/ml pour le TXL. La limite de quantification est fixée au 1er point de gamme. L’exactitude et la reproductibilité sont démontrées pour 3 concentrations pour les 3 MC.

Discussion-Conclusion

La méthode permet d’obtenir un rendement de récupération satisfaisant. Le dosage simultané de ces 3 MC est validé dans les zones de concentration définies. Les limites de quantification de notre méthode analytique sont comparables à celles rapportées dans la littérature.

L’analyse de la contamination de surface est possible avec cette méthode.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales