Manipulation des anticorps monoclonaux : quel impact sur la santé des manipulateurs et quelle organisation adopter ?

F. Smagghe , E. Matusik, V. Gauthier, S. Tombelle, F. Danicourt Centre Hospitalier de Dunkerque, 130 Avenue Louis Herbeaux, 59240 Dunkerque

Contexte

L’utilisation des anticorps monoclonaux (Acm) est en plein essor, mais les conséquences sur la santé des manipulateurs réguliers, notamment des infirmiers, sont peu connues. De retour de congrès, notre médecin du travail s’est rapproché de la pharmacie pour demander si l’utilisation de spikes pour la reconstitution des Acm était un moyen de protection. Face à cette question et à l’augmentation des prescriptions en Acm, il a été décidé de faire un point sur leurs toxicités.

Matériels et méthode

Revue de la bibliographie concernant la toxicité des anticorps monoclonaux sur les manipulateurs.
Résultats compilés dans un tableau. Les anticorps ont été groupés en 4 classe, en fonction de leur niveau de toxicité (la classe 1 étant la plus dangereuse).

Résultats

Dans notre établissement, 23 anticorps sont régulièrement utilisés. Sur ces 23 Acm, 9 sont préparés en Unité de Préparation Centralisée des Anticancéreux (UPCA), dans un isolateur spécifique en dépression. Les 14 autres sont directement préparés dans les services.
8 Acm font partie de la classe 1 et 2, 8 dans la classe 3 et 7 dans la classe 4 (aucune toxicité).

La littérature n’a retrouvé que très peu d’études sur leurs toxicités pour les manipulateurs :

  • 16 Acm (70%) ont des données sur leurs reprotoxicités,
  • 2 Acm (9%) sur leurs cancérogénicités,
  • 6 Acm (26%) sur leurs génotoxicités.
  • 8 Acm (35%) n’ont aucune donnée sur leurs potentielles toxicités.

Leur point commun est une sensibilisation du manipulateur régulier qui le privera d’une utilisation de ces thérapeutiques.

Discussion et conclusion

L’utilisation des spikes n’est pas une solution, c’est pourquoi une réflexion a été engagée sur :

  • la formation des infirmiers dans les services,
  • l’utilisation de système clos,
  • la préparation de tous les Acm en UPCA.

Cette réflexion se porte aussi sur les Acm de la classe 3, qui est une classe frontière. Leur toxicité est jugée peu importante, mais par principe de précaution des mesures de prévention semble indispensable.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales