La microbiocontamination des mains en unité de reconstitution des cytotoxiques (URC)

R. Picot-Guéraud1, C. Fayard1, N. Sylvoz1, I. Federspiel1, A. Lemoigne1, L. Foroni1, P. Saviuc2, M-R. Mallaret2 CHU de Grenoble, France.
1 : Pôle Pharmacie,
2 : Unité d’Hygiène Hospitalière

Contexte

Dans le cadre de la maîtrise de la contamination exogène en URC, l’hygiène les mains des préparateurs joue un rôle important. A notre connaissance, aucun référentiel ne définit les conditions de réalisation et les seuils d’interprétation de ces prélèvements en URC.

Objectif

Observer l’évolution de la microbiocontamination des mains du personnel au cours de la journée afin de définir si des modalités de prélèvement ou d’interprétation doivent être employées.

Méthodes

Des prélèvements de mains ont été effectués de façon répétée au cours de 3 journées non consécutives sur dix préparateurs dans trois moments différents : M1 à l’entrée en ZAC, M2 après un temps de travail ≥30 minutes hors de l’isolateur (immédiatement après retrait des gants), M3 après un temps de travail ≥1 heure en isolateur (immédiatement après retrait des gants). Ils étaient effectués par empreintes des cinq doigts de la main dominante sur gélose trypticase soja. Les résultats étaient communiqués personnellement à l’issue de chaque journée. Les données ont été analysées par un test de Friedman et un test Q de Cochrane.

Résultats

La médiane globale d’UFC des prélèvements s’élève à 21,5 (7 – 62,75). En terme de nombre d’UFC, aucune différence significative n’a été mise en évidence quel que soit le moment du prélèvement (p>0,05). Qualitativement (conforme/non conforme d’après des seuils propres à l’établissement), les résultats ne sont pas significativement différents (p>0,05) : conformité M1 47%, M2 57%, M3 57%. Les résultats par individu sont hétérogènes mais n’ont pas été analysés.

Discussion-Conclusion

Le moment de réalisation des prélèvements de main ne semble pas avoir d’influence sur l’interprétation des résultats. Le taux élevé de non-conformité (53%) à l’entrée en ZAC notamment pourrait s’expliquer par un délai trop court entre le lavage des mains et la friction au gel hydro-alcoolique. La principale limite repose sur le manque de standardisation du procédé de prélèvement des mains.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales