Justesse et répétabilité, un jour donné, de la préparation centralisée de vaccins contre la Covid-19 dans un vaccinodrome

DUPART Anne-Laure1, MENNESSON-LANDEMARE Chloé1, RUST Cécile1, FRANCOIS David2, LOPEZ Marlène3, BERANGER Cyrille3, MULLOT Jean-Ulrich2
1 Ecoles Militaires de Santé de Lyon Bron, 331 Avenue Général de Gaulle – 69500 BRON - FRANCE
2 LASEM de Toulon – Base Navale de TOULON - FRANCE
3 HIA Sainte Anne, 2 Boulevard Sainte Anne - 83800 TOULON - FRANCE

Depuis avril 2021, le service de santé des armées (SSA) contribue à l’effort de vaccination de la population française contre la Covid-19 en mettant en place des vaccinodromes. L’Hôpital d’Instruction des Armées (HIA) de TOULON participe activement à cette mission avec jusqu’à 1 000 vaccinations par jour. La préparation des seringues est réalisée par les préparateurs en pharmacie de l’HIA sous contrôle des pharmaciens militaires. Pour le vaccin Comirnaty®, la dose injectée à chaque patient est de 0,3 mL avec des seringues provenant de fournisseurs différents. Notre travail a pour but de vérifier la quantité de vaccin injectée aux patients et de mettre en évidence un éventuel effet « préparateur » et/ou type de seringue.
Les vaccins sont reconstitués par dilution de la solution commerciale avec 1,8 mL de NaCl 0,9%, ceci permettant d’effectuer jusqu’à 7 seringues de 0,3 mL. Deux types de seringues, de 1 mL avec aiguille prémontée (faible volume mort) ont été testés.
Notre étude repose sur la détermination du volume de chaque seringue préparée par méthode gravimétrique après soustraction du poids de la seringue vide, mesure de la densité du vaccin dilué et estimation du volume mort de chaque modèle de seringue (méthode colorimétrique).
Le mercredi 26 mai 2021, huit séries de sept seringues de chaque type ont été pesées sur une balance au 1/10ème de mg, avant et après préparation par deux préparateurs, soit 56 seringues par type et par préparateur et un total de 224 seringues sur la journée.
Un effet seringue a été observé entre les deux types ainsi qu’un effet préparateur, très limité. Le volume moyen injecté, quel que soit le type de seringue et quel que soit le préparateur en pharmacie hospitalière, est conforme aux normes attendues pour la commercialisation des seringues.
Pour conclure, nos résultats suggèrent une justesse de la préparation de doses meilleure que les requis de normalisation CE (norme NF EN ISO 7886-1:2017) ainsi qu’une excellente répétabilité. En outre, les outils mis en place pour la réalisation de cette étude pourraient être utiles dans d’autres activités de pharmacotechnie

Voir le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles