Intérêt d’un contrôle analytique par spectrophotométrie UV pour le contrôle des préparations magistrales de phénobarbital

V.Delannoy (1), F. Maillard (1), M. Warembourg (1), I.Soulairol (1-2) 1 Pharmacie, Centre Hospitalier Universitaire de Nîmes, Nîmes, France
2 ICGM, Université de Montpellier, CNRS, ENSCM, Montpellier, France

Introduction
Le phénobarbital (PHB) est un antiépileptique fréquemment utilisé dans le traitement de l’épilepsie dans la population pédiatrique. Pour pallier l’absence de spécialité pharmaceutique par voie orale adaptée à cette catégorie de patients, les pharmacies à usage intérieur ont recours à la réalisation de préparations magistrales de gélules (PM) de PHB. Actuellement, leur contrôle repose dans notre établissement sur l’essai d’uniformité de masse (UM) de la Pharmacopée Européenne (2.9.5). Néanmoins, l’analyse du risque de cette PM est en faveur d’un renforcement de son contrôle. L’objectif de ce travail est d’évaluer l’intérêt d’un contrôle par spectrophotométrie UV (spectro UV) pour le contrôle des PM de PHB.

Matériel et méthode
La méthode développée a été validée selon les recommandations ICH Q2 (R1). Sa linéarité a été vérifiée pour des concentrations allant de 0,007 à 0,06 mg.ml-1 (r = 0,9996). L’exactitude et la fidélité ont été testées sur des contrôles à 2, 20 et 100 mg. Les coefficients de variation étaient inférieurs à 4 % et la valeur du biais pour les 3 dosages variait entre -1,08 et -3,33 %. Les solutions étaient diluées dans du méthanol à 50 % (v/v) puis dans une solution de tampon phosphate (pH =6,9). Dans ces conditions, le maximum d’absorption était observé à une longueur d’onde de 239 nm. Les résultats de l’UM et du dosage par spectro UV ont été relevés et comparés. Les PM étaient réparties selon deux catégories : celles dont la teneur en PHB était inférieure à 2 mg (PM ≤ 2 mg) et celles dont la teneur en PHB était comprise entre de 2 et 25 mg (PM > 2 mg). Les résultats par spectro UV des PM ≤ 2 mg étaient considérés conformes s’ils étaient compris dans l’intervalle ± 15 %, conformément à l’essai B de l’uniformité de teneur décrit par la Pharmacopée Européenne (2.9.6). Pour les PM > 2 mg, ils étaient considérés conformes s’ils étaient compris dans l’intervalle ± 10 %.

Résultats
Entre décembre 2018 et juin 2020, 37 PM ont été réalisées dont 2 PM ≤ 2 mg et 35 PM > 2 mg. Sur l’ensemble des PM, aucune n’était non conforme (NC) selon l’UM. Les résultats par spectro UV n’ont montré aucune NC pour les PM ≤ 2 mg selon l’intervalle ± 15 %. Pour 28,5 % (n=10) des PM > 2 mg, le résultat du dosage par spectro UV sortait de l’intervalle ± 10 % et était NC.

Discussion - Conclusion
Les taux de NC selon l’UM et le dosage par spectro UV témoignent de l’utilité du dosage des PM de PHB. D’autre part, le taux de PM> 2 mg NC observé est concordant avec le taux de NC global retrouvé dans notre établissement pour les préparations hospitalières contrôlées selon l’uniformité de teneur (24% NC). La spectro UV est une méthode analytique de choix pour le contrôle des PM ; les temps d’analyse relativement courts permettent ainsi de l’inscrire dans leur circuit de fabrication et de contrôle. Ces résultats montrent ainsi l’intérêt du contrôle en routine par spectro UV des PM de PHB mais nécessitent d’être confirmés sur un plus grand nombre de PM notamment pour les PM ≤ 2 mg.

Visualiser le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles