Incidence et gravité des erreurs de prescription évaluées à partir d’une URC informatisée et d’une URC non informatisée

S. Pédeboscq1, M. Pinet1, E. Delannoy1, M. Guery1, A. Lesiourd1, B. Lahille1, C. Donamaria2, J.P. Pometan1 1 Pharmacie Hôpital Saint-André, CHU de Bordeaux, France
2 Pharmacie Fondation Bergonié, CAC Bordeaux, France

La centralisation de la reconstitution des chimiothérapies constitue un standard dans la grande majorité des hôpitaux français. Il n’en est pas de même concernant l’informatisation de ces prescriptions. Nous avons mené une étude comparant l’incidence des prescriptions incomplètes ou erronées dans le cas d’une prescription informatisée (Centre Anti-Cancéreux) et non informatisée (CHU).

Les ordonnances incomplètes (pas de poids, de surface corporelle, de dose en mg/m2…) et erronées (erreur de dose, de solvant, de protocole…) étaient classées selon une grille commune. Parmi ces dernières nous avons distingué celles pouvant entraîner des conséquences graves pour la santé du patient.

Le tableau suivant retrace les résultats (ordonnances recueillies sur une période de 9 semaines) :

Cette étude préliminaire nous a permis de soulever les grandes différences concernant le type d’erreurs rencontrées selon les 2 modes de prescription ainsi que l’incidence plus élevée d’erreurs ayant potentiellement un retentissement sur la santé du patient dans l’URC non informatisée.

En conclusion de cette étude préliminaire, nous pouvons d’ores et déjà conclure que l’informatisation des prescriptions de chimiothérapie réduit fortement le risque d’erreur ainsi que la gravité de ces erreurs.
Le CHU venant d’acquérir un logiciel de prescription (fin 2004) nous sommes en train de mener la même enquête afin d’observer si l’évolution sur le site du CHU de l’incidence et de la gravité des erreurs suit la décroissance prévisible selon les données de l’étude préliminaire.

Cependant, comme nous l’avons montré, l’informatisation des prescriptions ne supprime pas les erreurs, il est donc nécessaire non seulement d’équiper les URC d’un logiciel performant mais aussi de disposer d’une équipe pharmaceutique compétente.

<

Discussion forum

GERPAC provides for its members a discussion forum specifically devoted to technology in hospital pharmacy

Access forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contact us Legal notes - Management of personal data