Impact de la concentration en calcium sur le dosage du magnésium contenu dans les préparations de nutrition parentérale individualisées destinées au service de réanimation néonatale d’un centre hospitalier général

CHOUAOU Nassima , DUMAS Mélanie, TCHIPATA Emmanuel, COULON Séverine, REITTER Delphine, AOUIZERATE Philippe, Georges NICOLAOS Grand hôpital de l’Est francilien - Site de Marne La Vallée , 2-4 cours de la gondoire, 77600 JOSSIGNY

Introduction
Notre PUI prépare des poches de nutrition parentérale individualisées pour le service de réanimation néonatale. Le dosage des cations (Na+, Ca2+, K+, Mg2+) est un des contrôles libératoires effectué par méthode enzymatique au laboratoire de biochimie. Des concentrations magnesium [Mg2+] anormalement élevées ont été observées dans certaines préparations y compris dans des préparations n’en contenant pas. La refabrication de ces poches en excluant à chaque fois un composant a permis de mettre en évidence l’impact de l’adjonction de gluconate de calcium sur les dosages de Mg2+. L’objectif de ce travail est de montrer que l’écart observé sur le dosage du Mg2+ est corrélé aux concentrations de calcium [Ca2+] dans la poche et d’analyser cette interférence afin de définir des règles de validation pharmaceutique des résultats du Mg2+

Matériel et méthode
L’étude porte sur les poches produites entre mars 2017 et décembre 2018. La production était manuelle (groupe 1) jusqu’à décembre 2017 puis automatisée (groupe 2). Les valeurs des [Ca2+] et [Mg2+] théoriques et dosées ont été extraites du logiciel Hesiode®. Les poches test, annulées ou dont les résultats n’ont pas été retrouvés ont été exclues. L’étude s’est faite en 3 étapes :
1/ Vérification de la nature de l’interaction par la comparaison des résultats de dosage du Mg par la méthode enzymatique et la méthode de référence (spectrométrie d’émission atomique) à partir de poches fabriquées manuellement en faisant varier les [Ca2+] et [Mg2+]
2/ Analyse des dosages de Mg2+des poches préparées sans Mg2+
3/ Recherche de l’impact du Ca2+ sur le dosage du Mg2+ et précision du sens de cet impact par le calcul des coefficients de corrélation (site BiostaTGV)

Résultats
3384 poches ont été étudiées dont 1105 du groupe 1 et 2279 du groupe 2
1/ Lorsqu’il n’y a que du Ca2+ dans la poche, la méthode enzymatique détecte du Mg2+ non détecté par la méthode de référence
2/ Dans les poches sans Mg2+ des 2 groupes (n=279), le résultat du dosage du Mg2+ augmente avec la [Ca2+] (tracé linéaire, R2=0,9)
3/ En présence de Mg2+ une corrélation entre la [Ca2+] et l’erreur sur le dosage du Mg2+ est observée. Le test de corrélation de Pearson donne pour des [Mg2+] (mmol/L) comprises entre (0,5-0,99), (1-1,99), (2-2,99), (3-3,99), (4-4,99) respectivement un coefficient de 0,91-0,81-0,66-0,3-0,02 pour le groupe 1 et 0,82-0,87-0,84-0,33-0,37 pour le groupe 2. Les valeurs de p-value sont significatives et < 0,05

Discussion/Conclusion
On observe une corrélation forte entre le pourcentage d’erreur observé sur le dosage du Mg2+ et la [Ca2+]. Quand la [Mg2+] attendue augmente, l’interaction tend à disparaitre. Cette analyse va nous permettre de mettre au point des règles de décision pour la libération pharmaceutique des poches. L’intérêt de conserver le dosage du Mg2+ dans nos contrôles libératoires est de pouvoir détecter une erreur réelle de volume prélevé par l’automate

Visualiser le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles