Gel oral visqueux de budésonide : Formulation optimisée pour améliorer la productivité

Clara ROESSLE 1, Charlotte JACOLIN1, Agathe THOUVENIN1, Aude ROCHEREAU1, Olivier BOURDON1,3, Thomas STORME1,2 1 Service de Pharmacie, Hôpital Universitaire Robert-Debré, AP-HP, Paris, France
2 Laboratoire de Pharmacologie, Hôpital Universitaire Robert-Debré, AP-HP, Paris, France
3 Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, Paris, France

Introduction

L’Œsophagite à Eosinophiles est caractérisée par une infiltration de l’œsophage par des éosinophiles, entrainant dysphagie, douleurs épigastriques et vomissements. Le traitement repose sur un régime alimentaire et la prise de corticoïdes par voie orale. Du fait de l’absence de forme galénique adaptée et de l’augmentation de son incidence un gel oral visqueux de budésonide (OVBG) à base de gomme xanthane et des dosettes de spécialité (Budesonide) a été formulé [1], ce qui permet d’augmenter la rémanence œsophagienne.

L’objectif de ce travail est d’optimiser ce procédé de préparation en partant de la Matière Première à Usage Pharmaceutique (MPUP) afin de rationaliser le nombre d’étapes et de diminuer les gestes traumatiques répétitifs pour les opérateurs.

Matériel et méthode

La composition des dosettes de spécialité utilisées a été détaillée. La présence d’un tampon acide citrique/citrate doit être pris en compte dans la nouvelle formulation.

Différentes concentrations de polysorbate 80 ont été évaluées afin d’augmenter la solubilité de la MPUP en milieu aqueux. Enfin, l’ordre d’ajout des constituants a été optimisé.

Une étude de faisabilité auprès des opérateurs via un questionnaire a été réalisée, ainsi qu’une évaluation des coûts de main d’œuvre et de matières premières.

L’uniformité de teneur et l’homogénéité ont été évaluées par dosage HPLC à trois endroits différents du gel.

Résultats

L’introduction de 1% m/m de polysorbate 80, et l’utilisation d’un tampon citrate/acide citrique de pH ajusté à 5.2 est retenue.

Cette nouvelle formulation permet de réduire le coût de la préparation en diminuant le temps opérateur (gain de 15min/préparation), et de réaliser des économies sur les matières premières (17.5€ pour les 70 dosettes contre 7.71€ pour 70mg de MPUP) De plus, la réalisation de pesée au lieu d’utiliser des dosettes limite les gestes traumatiques et diminue le volume de déchets généré.

L’homogénéité des 3 lots pilotes produits selon cette nouvelle formule est confirmée par la méthode HPLC indicatrice de stabilité.

Conclusion

Cette formulation permet d’optimiser l’activité des opérateurs et d’améliorer la productivité. Ainsi un « scale-up » peut être envisagé.

[1Formulation of 3 months stability Oral Viscous Budesonide Gel and development of an indicating stability HPLC method

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales