Exposition aux cytotoxiques : large campagne de mesures dans un centre hospitalier

Marie Robert1, Eva Coulpier1, Elisabeth Lheritier1.
1 Centre Hospitalier de Dieppe, Pharmacie, Avenue Pasteur, 76202 Dieppe. France

Introduction
La contamination chimique par les anticancéreux (AC) a fait l’objet de nombreuses publications mais les études portant sur l’intégralité du circuit de la réception à l’administration restent peu nombreuses.

Objectifs
Confirmer et localiser la présence de cytotoxiques dans notre établissement, où 6000 préparations sont administrées par an en hôpital de jour oncologie (HDJ). Matériel et méthodes : Après avoir obtenu le financement auprès de la direction et l’accord du Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail, une large campagne de prélèvements a été menée sur toutes les étapes du circuit. Au total, 44 prélèvements ont été effectués : 25 dans les services de soins (4 en Pneumologie, 4 en Médecine interne et 17 en HDJ) et 19 à la pharmacie/unité de production. Les points à prélever étaient des surfaces susceptibles d’être contaminées, définis en collaboration avec l’équipe d’un CHU expert, auquel le traitement des échantillons a été confié.

Résultats
Au total, 16 des 44 prélèvements (36%) sont positifs. A la pharmacie, 4/19 prélèvements (21%) sont positifs : flacons (1/1), sas de sortie de l’isolateur (1/1) et poches (2/4). Sont négatifs les autres points de prélèvements de l’unité (tiroir de stockage, paillasses, poubelle...). Dans les services de soins (poste de soins/chambres individuelles) : 12/25 sont positifs : toilettes des patients (4/5), pied à perfusion (1/1), bras des fauteuils (4/5), poche (1/1), tablette patient (1/5) et la table adaptable du personnel (1/5). Les autres points négatifs sont : pompe à perfusion (1/1), chariot de stockage des poches (1/1) et télécommande (1/1). Dans la salle de soins, où 2 points sont testés avant et après nettoyage, un s’est négativé. De plus, 5 prélèvements sont positifs à un AC qui n’était pas dans le protocole de soin du patient.

Discussion
L’analyse des résultats a permis de démontrer la présence de cytotoxiques à toutes les étapes du circuit. La majorité des prélèvements positifs se situe dans les services de soins. Les contaminations sont parfois éloignées du lieu de perfusion (toilettes ou services d’hébergement). Retrouver des AC non administrés au patient, montre la persistance de traces. L’administration est une étape à risque d’exposition professionnelle pour diverses raisons : banalisation de l’administration des AC, exposition lors des déconnexions, gestion des excrétas des patients, insuffisance du nettoyage des locaux. Les résultats ont été diffusés à l’ensemble du personnel concerné afin de renforcer les mesures de protections individuelles - port des gants et fréquence de changement - et de garantir un nettoyage des locaux efficient. Dans l’unité de production, des actions correctrices ont été mises en place telles que le nettoyage systématique des poches par un détergent, à la sortie de l’isolateur. La nouvelle campagne de prélèvements prévue permettra de s’assurer que ce risque est mieux maîtrisé.

Voir le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles