Évaluation de la contamination de surface par les anticancéreux (ATC) au sein de l’unité de reconstitution centralisée des cytostatiques (URCC)

Adèle Bruyere1, Camille Sereni1, Fabienne Morey1, Baptiste Mauguen1
1 : Pharmacie, Centre Hospitalier de Bourg-en-Bresse, 900, route de Paris - CS 90401, 01012 BOURG EN BRESSE cedex FRANCE

Contexte et Objectifs
La reconstitution des ATC est une activité à risque pouvant entraîner une contamination de l’environnement de travail et des manipulateurs. Les conséquences sur la santé des professionnels peuvent être aigües (toxicité cutanée) ou bien tardives (reprotoxicité, génotoxicité, cancérogène). S’inscrivant dans une démarche d’amélioration continue et de protection du personnel nous avons réalisé des prélèvements de surface afin d’évaluer le taux de contamination des ATC.

Matériel et méthodes
20 prélèvements détectant 20 ATC ont été choisis au regard de l’activité, permettant de cibler les étapes critiques du circuit du médicament : préparation, dispensation, administration. Les prélèvements étaient effectués avec un papier filtre, la quantité des ATC était ensuite déterminée par chromatographie en phase liquide avec la spectrométrie de masse en tandem. Les ATC retrouvés ont été classés en 4 groupes : non retrouvés (inférieur à la limite de détection), quantité infime (< 10 fois la limite de quantification (LDQ)), quantité intermédiaire (entre 10 et 100 fois LDQ), quantité importante (> 100 fois LDQ).

Résultats
Plusieurs principes actifs ont été retrouvés au sein de l’isolateur (iso), en quantité infime ou intermédiaire en fonction des sites de prélèvements : 5 Fluoro-uracile, Cytarabine, Gemcitabine, Etoposide, Méthotrexate, Cyclophosphamide, Ifosfamide et Platines. De l’Ifosfamide en quantité importante a été retrouvé sur le gant de manipulation de l’iso. De l’Etoposide en quantité intermédiaire sur une poche de chimiothérapie a été retrouvé. Les 20 molécules testées n’ont pas été retrouvées dans la salle de préparation (SP), en zone de dispensation (ZD) et en hôpital de jour (HJ).

Discussion – Conclusion
La SP, ZD et HJ ne semblent pas contaminés suggérant une efficacité des méthodes de nettoyage et une administration sécurisée dans le service de soin (utilisation d’arbre de branchement). Une discussion est en cours afin de diminuer la contamination (déjà limitée) au sein de l’iso (révision des méthodes de nettoyage). Malgré l’utilisation de système clos pour l’Ifosfamide, la quantité importante retrouvée dans l’iso nécessite des mesures correctives axées sur les bonnes pratiques de préparation et sur la formation continue des préparateurs avec la mise en place d’un test à la fluorescéine afin de les sensibiliser et de les réévaluer. Il n’existe aujourd’hui pas de recommandations pour la réalisation de ces prélèvements. Une comparaison à d’autres centres apparait comme primordiale afin d’optimiser le management de ces contaminations.

Voir le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles