Evaluation de la contamination chimique lors de la préparation des chimiothérapies en isolateur et sur le robot Kiro Oncology®

M. Ayadi , M. Jobard, C. Cros, M-L. Brandely-Piat, R. Batista Service de Pharmacie Clinique, Groupe des Hôpitaux Universitaires Paris Centre, site Hôtel-Dieu, 1 place du Parvis Notre Dame, 75004 Paris, France

Notre unité dispose de 2 isolateurs et d’un robot (Kiro Oncology®) pour la préparation des chimiothérapies. L’objectif de cette étude consiste à évaluer la contamination chimique lors de la préparation manuelle et automatisée à l’aide de fluorescéine.

Le procédé de préparation est simulé par l’utilisation de flacons de poudre de fluorescéine à la place des flacons d’anticancéreux. Deux séries de 8 préparations (poches, seringues, diffuseurs) ont été réalisées à l’aide de flacons de 100 mg ou de 500 mg à reconstituer respectivement avec 10 et 50 mL d’eau ppi. Chaque série a été reproduite 3 fois sur 3 jours pour les 2 techniques. Les préparations en isolateur ont été effectuées par des préparateurs différents pour chaque série. À la fin de chaque série, la contamination a été évaluée par inspection visuelle à la lampe UV. En cas de contamination, la zone concernée a été photographiée pour évaluation du nombre et du diamètre des gouttelettes de fluorescéine.

Pour les préparations manuelles, des gouttelettes sont observées au niveau des gants (4 séries sur 6), du champ (4/6) et de la poubelle (2/6). L’emballage des produits finis est contaminé pour 16 des 48 préparations réalisées (33%). Pour la préparation automatisée, une contamination est présente sur 1 gant (1 série/6), 1 seringue produit fini (1/6), le plan de travail (1/6), la poubelle (1/6) et au niveau du spike utilisé pour la reconstitution (6/6). Aucun emballage de produit fini n’est contaminé. Deux fortes contaminations (2/6) du plan de travail (de 19 à 168 gouttelettes) ont été observées et sont liées à des dysfonctionnements du robot (piqûre incorrecte dans le contenant final).

En manuel, la contamination est liée au niveau d’expérience du préparateur. La préparation à l’aide du robot permet de diminuer la contamination extérieure des préparations (0 emballage contaminé vs 16 et 1 produit fini contaminé sur 48 préparations). Toutefois, l’exposition potentielle des opérateurs lors d’un dysfonctionnement reste un point faible nécessitant la mise en place de procédures adaptées pour maîtriser ce risque.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles