Evaluation de la consommation de Bortezomib en fonction de la forme pharmaceutique et du dispositif de prélèvement utilisé lors de la reconstitution.

Benjamin Cortes, Sophie Kalfon, Pauline Doucey, Agnes Macé, Sandrine Menguy, Fabien Forges, Xavier Simoens. Institut de Cancérologie Lucien Neuwirth, St Etienne, France.

Contexte
Le Bortezomib (VELCADE®, Bortezomib EG®) se présente sous forme de lyophilisat ou de solution prête à l’emploi (PAE) concentrés à 3.5mg/1.4ml. Un flacon étant constitué d’un faible volume de solution, le gaspillage de produit lors du prélèvement peut engendrer un pourcentage de perte important. L’objectif de l’étude était d’évaluer les pertes de Bortezomib 3.5mg/1.4ml PAE selon le type de dispositif de prélèvement utilisé (spikes ou aiguilles).

Matériels et méthodes
Il s’agit d’une étude prospective comparative de type avant/après évaluant deux modes de manipulation : utilisation de spikes (CH-72®ICU medical) sur la période A puis utilisation d’aiguilles 40 mm 19G sur la période B.
Le critère d’évaluation principal était le pourcentage de perte de Bortezomib sur chaque période définit comme le nombre de milligrammes prescrits par rapport au nombre de milligramme consommés, incluant les différentes pertes (reliquats périmés, flacons cassés…). Le critère secondaire était l’évaluation du coût annuel des pertes.

Résultats
La période A s’est déroulée sur 6 semaines avec 230 préparations et 450.73 mg prescrits. La dose moyenne était de 1.96 mg (IC95% à [1,91-2,01]). La quantité réellement consommée était de 156 flacons soit 546 mg. Le pourcentage de perte était de 17.45 % (95.27 mg). La période B a duré 3 semaines avec 110 préparations et 209.38 mg prescrit. La dose moyenne était de 1.90 mg (IC95% à [1,82-1,99]). La quantité réellement consommée était de 73 flacons soit 255.5 mg. Le pourcentage de perte était de 18.05 % (46.12 mg).
Le cout annuel des pertes s’élevait à 39 000 euros et 41 000 euros pour les spikes et les aiguilles respectivement après extrapolation des données.

Discussion
Cette étude a permis de démontrer que, contrairement aux ressenti des préparateurs, le pourcentage de perte avec les spikes est inférieur à celui avec les aiguilles. Ces résultats sont comparables à ceux de l’étude de Charra.F (Congrès SFPO 2017) dont la méthodologie était identique et qui avait montré la supériorité des spikes par rapport aux aiguilles sur la consommation de VELCADE® (perte de 10.70% pour les spikes et de 12.86% pour les aiguilles). Ces résultats pouvaient s’expliquer par des différences de manipulation : le volume mort des aiguilles était systématiquement perdu contrairement à celui des spikes. Les différences de pourcentage de perte entre la solution PAE et le VELCADE® lyophilisat pourraient s’expliquer en partie par une viscosité différente ou par la forme de bouchon. Ce travail soulève le problème des quantités réellement utilisables dans les flacons au regard des quantités facturées par les laboratoires.

Conclusion
Cette étude illustre les différences d’efficience entre plusieurs types de dispositifs de prélèvement et les pertes de matières subies avec les flacons de faible volume.

Visualiser le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles