Évaluation de l’intérêt de l’automatisation de préparations injectables de seringues pédiatriques et de poches d’analgésie

F. Gass-Jegu, M. Rigo Adrover, A.C. Gairard-Dory Service de Pharmacie-Stérilisation,
Nouvel Hôpital Civil,
1 Place de la Porte de l’Hôpital, 67000 Strasbourg

Introduction
La préparation hospitalière de seringues pédiatriques (antibiotiques et antalgiques) et de poches d’analgésie (ropivacaïne et sufentanil) est chronophage et demande des gestes répétitifs pour le manipulateur. L’automatisation de la préparation, qui diminue le risque d’erreur lié aux facteurs humains, permettrait de diminuer le temps nécessaire et d’améliorer l’ergonomie du travail.

Matériel et Méthodes
Une préparation de 100 seringues de 5 ml de céfotaxime 50 mg/ml ainsi qu’une préparation de 10 poches d’analgésie de 1L ont été sélectionnées. Chaque préparation a été effectuée avec la pompe (AP) et sans la pompe (SP) volumétrique BAXA Repeater® par 2 préparatrices différentes pour limiter la variabilité inter-individuelle. Une mesure du temps de préparation et de la pénibilité (sur une échelle de 1 à 10) des lots AP et SP a été effectuée. Les modes opératoires ont été adaptés pour l’utilisation de la pompe. Enfin une analyse budgétaire des coûts a été réalisée.

Résultats
Pour les seringues de céfotaxime, le temps total de préparation est supérieur avec la pompe : 107,5 min (AP) versus 79,5 min (SP). Le temps moyen de remplissage par seringue est identique (0,1 min), mais le temps moyen entre le remplissage des seringues est de 0,25 min (AP) versus 0,16 min (SP). La pénibilité est similaire : 6,5 (AP) versus 6 (SP). Pour les poches d’analgésie, le temps de retrait de 210 ml de NaCl 0,9% par poche est de 2,08 min (SP) versus 0,86 min AP ; la pénibilité est de 8 (SP) versus 1 (AP). Un gain total de temps a été observé pour des lots supérieurs à 10 poches à préparer. L’utilisation de la pompe nécessite des étapes supplémentaires : décontamination, purges et calibrations de la pompe.

Discussion-Conclusion
Le temps mesuré avec l’utilisation de la pompe est légèrement surestimé car la manipulatrice n’est pas habituée à l’utilisation de la pompe. L’acquisition d’une pompe n’est justifiée que pour un nombre supérieur à 10 poches d’analgésie à préparer (gain de temps et d’ergonomie) et ne l’est pas pour les grandes séries de petits volumes de seringues de pédiatrie.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales