Etude médico-économique et évaluation pratique des gants-manchettes standards versus gants-manchettes à bagues de connexion sécurisées (BCS)

B. Berton1, E. Voinet1, M. Pellissier 1, R. Veillet 1, S. Occhipinti 1, E. Goiffon 1, R. Chevrier 1
1 Unité de pharmacie clinique oncologique, Centre de Lutte Contre le Cancer - Jean Perrin, 58 Rue Montalembert, 63011 Clermont-Ferrand Cedex1, FRANCE

Introduction
Notre unité de préparation des chimiothérapies compte 3 isolateurs dotés de 17 gants-manchettes standards (GMS). Ces GMS présentent des problématiques majeures : déchirures récurrentes des gants au niveau des joints ; pose des joints difficile lors du changement des GMS : risques de troubles musculo-squelettiques (TMS), difficultés de changement des gants. L’unité a donc investi dans un système innovant : des gants-manchettes BCS, dispositif répandu dans l’industrie, dont l’UPCO est à ce jour une des seules unités hospitalières à l’utiliser en France.

Objectifs
Evaluer l’impact médico-économique de l’utilisation des gants-manchettes BCS versus GMS ainsi que leurs avantages et inconvénients.

Matériel et méthode
Un questionnaire de satisfaction avant et 1 an après le passage au système BCS a été soumis aux préparateurs pour évaluer les avantages et les inconvénients des 2 systèmes. Il comporte 8 questions reparties en 3 items : difficultés d’installation (cotées de 0 : très facile à 5 : très difficile), avantages et inconvénients (choix multiples). Le calcul du surcoût engendré par le changement de système a été effectué à l’aide des devis fournisseur.

Résultats
8 réponses ont été obtenues sur les GMS et 6 sur les gants-manchettes BCS. 87.5% des sondés estiment le temps de mise en place des gants standards à plus de 3 minutes et 83.3% évaluent le temps d’installation des gants BCS entre 0 et 3 minutes. La force requise pour mettre les GMS est en moyenne de 4.9 versus 2.5 pour les gants-manchettes BCS. Les préparateurs estiment le changement des gants en conditions stériles et non stériles plus difficile avec le système GMS qu’avec le système BCS (respectivement 5 vs 1.7 et 4.3 vs 1.5). L’équipe mentionne un grand nombre d’avantages au système BCS : facilité de pose (100% des sondés), gain de temps (83.3%), réduction des risques de déchirures, délogeages ou mauvaises fixations (66.7%). Aucun changement de gants pour microfissures n’a été réalisé depuis le passage au système BCS contre 5 par an en moyenne avec les GMS. L’équipe décrit une préservation musculaire et articulaire avec le système BCS à l’inverse du précédent où elles mentionnaient des douleurs récurrentes. Le coût total d’utilisation pour les GMS s’élève à 15614,06€/an contre 22112,72€/an avec les BCS (surcoût de 6498.66€/an).

Conclusion
Les gants-manchettes BCS présentent de nombreux avantages : un gain de temps à la mise en place, une force requise pour les mettre moins importante et une facilité de changement des gants, entrainant ainsi moins de TMS. L’utilisation en routine de ces gants semble plus confortable que celle des GMS. Le surcoût engendré par le passage aux gants-manchettes BCS est atténué par une réduction des déchirures des gants et donc une diminution des changements inhérents.

Voir le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles