Etude de stabilité physicochimique et microbiologique d’une suspension buvable de Spironolactone sans excipient à effet notoire

Maxime Petit 1, Sonia Mitreski 1, Julie Forget 1, Hassan Allouchi 2, Elodie Baticle 3, Eric Bailly 4, Stéphanie Provot 1, Xavier Pourrat 1
1. Pharmacie, CHRU Tours, France
2. Laboratoire de Contrôle, CHRU Tours, France
3. Unité de Bactériologie et Hygiène hospitalière, CHRU de Tours
4. Laboratoire de parasitologie, mycologie, médecine tropicale, CHRU de Tours, France

Introduction
En pédiatrie, la spironolactone (SPL) est utilisée comme anti-hypertenseur, cependant, il n’existe pas de spécialités adaptées à l’administration aux jeunes enfants. Actuellement, des gélules sont préparées et dispensées par la pharmacie puis ouvertes et diluées extemporanément dans les services de soins pour être administrées per os.
L’objectif de notre travail est de développer une suspension buvable de SPL 5mg/mL à partir du véhicule Syrspend SF PH4 Dry ne comportant aucun excipient à effet notoire (EEN) et faire une étude de stabilité physicochimique et microbiologique dans le but de faciliter et sécuriser l’administration de la SPL.

Méthodes
7 lots sont fabriqués à une concentration à 5mg/mL de SPL. Les lots 1 à 6 sont conditionnés en flacons ambrés de 10mL et son dédiés à la stabilité avant ouverture : 3 lots sont conservés à température ambiante et 3 lots au réfrigérateur et sont contrôlés à J0, J7, J14, J28, J56 et J84. Le lot 7 dédié à la stabilité après ouverture est conservé au réfrigérateur et des prélèvements sont réalisés dans les mêmes conditions d’utilisation que le service de soins à J0, J1, J4, J7, J14 et J21.
Les contrôles effectués à chaque temps sont un dosage par HPLC/UV, une mesure du pH et de l’osmolalité et le suivi des caractères organoleptiques. La qualité microbiologique est contrôlée par dénombrement bactérien et fongique et par recherche spécifique d’E.coli selon la Pharmacopée européenne 10ème édition.

Résultat
Sur toute la durée de l’étude, quelles que soient les modalités de conservation, avant et après ouverture, la teneur en SPL est restée entre 95 et 105% de la valeur initiale. Elle a été mesurée à 4,79±0.14mg/mL avant ouverture et à 4,82±0,1mg/mL après ouverture. L’osmolalité est restée constante (inférieure à 50 mosmol/kg) ainsi que le pH (4,33±0,19). Aucun produit de dégradation n’a été détecté et il n’y a eu aucune modification des caractères organoleptiques. Le dénombrement microbien est resté inférieur aux exigences de la Pharmacopée et la recherche spécifique d’E.coli a toujours été négative.

Discussion-conclusion
Les résultats montrent que la suspension buvable est stable 84 jours avant ouverture et 21 jours après ouverture, permettant une organisation optimale du circuit de production et d’administration.
L’absence d’EEN dans la préparation permet une utilisation chez le nouveau-né mais signifie qu’elle ne contient pas de conservateur ; il était donc essentiel de s’assurer de la stabilité microbiologique. De plus, le choix de conserver la préparation au réfrigérateur permet de diminuer le risque de contamination microbiologique.
L’utilisation dans les services va être initiée et une évaluation de la satisfaction des infirmières et de l’acceptabilité par les enfants est prévue. L’emploi de cet excipient dans les formes buvables devrait être étendu à d’autres principes actifs permettant de sécuriser l’administration en pédiatrie.

Voir le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles