Etude de la stabilité microbiologique des préparations intrathécales de chimiothérapie

G. Binson1, L. Danguy des Déserts1, A. Bousseau2, A.-C. De Boisgrollier1, I. Princet1 1 Pharmacie – Unité de Reconstitution des Cytotoxiques - CHU de la Milétrie - Poitiers, France
2 Unité d’Hygiène hospitalière - CHU de la Milétrie - Poitiers, France

Introduction

La prise en charge de certaines hémopathies malignes nécessite l’administration de chimiothérapies par voie intrathécale.

Nous avons voulu valider la stabilité microbiologique à 96h de ces préparations pour anticiper les demandes de préparation en garde.

Matériels et méthodes

Trois molécules ont été testées : methotrexate, cytarabine et methylprednisolone.

La méthode, les milieux de culture, les températures d’incubation et les microorganismes utilisées sont ceux décrits dans la Pharmacopée européenne 8.0 chapitre 2.6.1.

Quatre essais ont été menés : trois pour valider les conditions expérimentales (essais de stérilité et de fertilité des milieux ; essai d’applicabilité de la méthode) et un pour valider la stabilité microbiologique (essai de stérilité des produits à examiner).

Les essais ont été réalisés en triplica pour assurer la reproductibilité.

Résultats

Pour les milieux, les tests de stérilité et de fertilité ont été concluants.

Pour le test d’applicabilité de la méthode :

  • Pas d’inhibition de la croissance bactérienne pour la cytarabine et le méthotrexate ;
  • Absence de croissance de tous les microorganismes pour le methylprednisolone. En répétant les tests sur des milieux d’hémoculture pour éviter le dépôt de la suspension par agitation, ceux-ci ont été concluants.

L’essai de stérilité des préparations à J0 et J4 n’a pas montré de croissance de microorganismes.

Discussion et conclusion

Les essais de validation des conditions expérimentales ont montré qu’elles étaient satisfaisantes pour réaliser l’essai de stérilité des préparations.

L’absence de croissance bactérienne lors de ce dernier a démontré la préservation de la stérilité de nos préparations intrathécales durant une durée de 96h.

Cela nous permettra d’anticiper la préparation des chimiothérapies intrathécales et d’améliorer la sécurité de ces produits à risque, notamment en période de garde.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales