Étude de faisabilité du dose-banding d’Oxaliplatine - Projet de standardisation de dose d’anticancéreux à l’unité de préparation de chimiothérapie de l’hôpital

Mai Huong LE NGUYENa, Christophe BORGb, Samuel LIMATa,c, Yves GUILLAUMEa,d, Christine FAGNONI-LEGATa a Department of pharmacy, Besançon University Hospital, 3 Boulevard Alexandre Fleming, 25000 Besançon, France.
b Department of medical oncology, Besançon University Hospital, 3 Boulevard Alexandre Fleming, 25000 Besançon, France.
c Bourgogne Franche-Comté University, INSERM, EFS BFC, UMR 1098, 25000 Besançon, France.
d Department of analytical and physical chemistry, EA 481 “Integrative and Clinical Neuroscience”, Faculty of medical sciences, Bourgogne Franche-Comté University, 25030 Besançon Cedex, France.

Introduction
Plusieurs études ont démontré la sécurité et l’efficacité du dose-banding (DB) en chimiothérapie. Le DB est un système dans lequel les patients reçoivent des doses standardisées de médicaments cytotoxiques intraveineux qui sont déterminées en arrondissant les doses individuelles calculées à la hausse ou à la baisse. Le calcul traditionnel des doses de chimiothérapie est basé sur le poids ou la surface corporelle du patient. Or, un tel dosage spécifique augmente non seulement le temps et les coûts, mais également les erreurs de calcul. Par conséquent, l’unité des préparations de chimiothérapie a mené un projet de standardisation des doses d’anticancéreux dans lequel l’oxaliplatine est l’une des molécules sélectionnées.

Objectifs
La standardisation de doses de l’oxaliplatine vise à améliorer la prise en charge des patients en proposant des doses standard avec des bandes qui pourraient être acceptées par les équipes locales d’oncologie.

Matériel et Méthode
Toutes les préparations d’Oxaliplatine en 2019 ont été extraites d’une base de prescription régionale de la chimiothérapie. Une étude analytique de l’extraction nous a permis ensuite de déterminer les bandes de doses et de proposer des doses standards. Puis, l’équipe a été chargée de mettre la DB en production.

Résultats
En 2019, notre pharmacie hospitalière a préparé 1729 poches IV d’Oxaliplatine dosées de 59,5 mg à 261,5 mg. De nombreux patients (n = 381) âgés de 2 à 88 ans (M = 67 ; m = 65 ; SD = 12 ; H / F = 7 : 5) ont été traités avec ce médicament. La plupart des préparations ont été faites pour les hôpitaux de jour (1451/1729, 83,9%) et l’oxaliplatine a également été préparé pour certains essais cliniques (126/1729, 7,3%).
Selon la recherche bibliographique, la durée de conservation de la perfusion d’oxaliplatine est de 84 jours1 lorsqu’elle est conservée entre 2 et 8 ℃ dans une poche en polyoléfine.
Quatre versions de DB ont été proposées et celle retenue propose les doses standards suivantes avec un écart maximal de 6,9% : 100 mg, 115 mg, 130 mg, 150 mg et 170 mg (préparations dans 250 ml de glucose 5%). Ces doses pourraient couvrir une grande partie des préparations annuelles, eg. en 2019 (1553/1729, 89,8%). Une phase de test a validé la production de la série de 20 poches IV par dose et chaque poche de perfusion doit être dosée en HPLC avant d’être libérée.
Un audit sur la préparation de routine de la chimiothérapie a montré que les patients devaient attendre généralement 1 heure et 25 minutes et que le temps nécessaire à une préparation était d’environ 28 minutes.

1 Sewell G, Massimini M. Studies on the stability and compatibility of cytotoxic drug infusions with the Tevadaptor device. Eur J Oncol Pharm. 1 janv 2014 ;8:26‑30.

POSTER A VENIR :)

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles