Etude de faisabilité de la mise en place d’un automate de préparations au sein des unités de production des anticancéreux (UPA) de l’assistance publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM)

J. Grimaux , A. Guedon, L. Gauthier Villano, P. Bertault Peres, B. Pourroy Service Pharmacie, CHU TIMONE, 264 rue Saint Pierre, 13 005 Marseille Cedex 5, France

Objectif

Rationnaliser la production représente un enjeu clé au sein des deux UPA de l’AP-HM afin de gérer au mieux l’équilibre entre charge de travail et ressources humaines. L’automatisation de la préparation est une des solutions évaluée ici.

Matériels et méthodes

Une étude comparative a été effectuée entre 4 automates (PharmaHelp® (Fresenius), Kiro Oncology® (Grifols), ApotecaCHEMO® (Loccioni), IV Station Onco® (Omnicell)). Après rencontre avec les fournisseurs, une analyse de performances a permis d’attribuer un score à chaque automate au regard de ses capacités techniques et des besoins de nos UPA. Des modélisations du profil de production sur des semaines « types » et des journées de production très intenses au sein des 2 UPA et d’une putative UPA unique et centralisée ont été réalisées en redéployant l’effectif actuel de préparateurs et en prenant en compte les capacités des automates évalués.

Résultats

Les automates retenus pour les modélisations ont été PharmaHelp® et Kiro Oncology®. Cent modélisations ont été réalisées. Pour chaque scénario, le rendement observé des deux automates était médiocre (en moyenne 43% d’exploitation des capacités de l’automate Kiro Oncology® et 42% avec PharmaHelp® en conditions réelles). Un automate assurerait essentiellement, en l’augmentant, la fabrication des préparations anticipées (+5% en moyenne). L’automate équilibrerait le flux de production entre matin et après-midi (70%/30% sans automate vs. 60/40% avec un automate).

Discussion-Conclusion

Aucun bénéfice de productivité ne se dégage avec un automate pour les scénarios étudiés. Une meilleure anticipation des « OK CHIMIO » serait nécessaire pour exploiter de façon optimale ses capacités. Le rééquilibrage du flux de production entre matin et après-midi est un gain notable. L’intérêt majeur reste cependant le contrôle qualité automatisé, plus sécuritaire que le double contrôle visuel. L’analyse de l’impact budgétaire de ces installations reste encore à affiner.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales