Estimation du coût moyen pour l’UPCA de l’hôpital Saint Vincent de Paul d’une préparation de chimiothérapie parentérale en 2005

J.M. Trivier1, V. Tremion2, V. Lotoi1, S. Boet1, P. Delecourt1, E. Boury1 1 Département Pharmacie
2 Contrôle de Gestion, Groupe Hospitalier de l’Institut Catholique de Lille, Rue du Grand But, BP 279, 59462 Lomme cedex, France

Notre hôpital ayant été sollicité pour sous-traiter la préparation de chimiothérapies, nous avons été amené à calculer le coût moyen de cette production, en s’appuyant sur la comptabilité analytique. L’Unité de Préparation Centralisée des Anticancéreux a débuté son activité en novembre 2000 et a réalisé 5976 préparations en 2005 dans un isolateur à enveloppe rigide implanté dans une zone dédiée et climatisée de notre Pharmacie.

L’équipe comprend 1,5 équivalent temps plein préparateurs, un interne à temps plein et un pharmacien à mi-temps. Le coût moyen a été calculé pour une préparation réalisée dans une poche de soluté avec perfuseur, qui est l’unité de production majoritaire. Ni le coût des dispositifs médicaux particuliers, tels les infuseurs, ni celui des anticancéreux , très variable et faisant l’objet d’un financement spécifique dans la réforme « T2A » n’ont été intégrés. Il en est de même des coûts indirects de fonctionnement des locaux (électricité, eau, chauffage) difficilement évaluables.

Les éléments pris en compte pour le calcul sont donc :

  • les salaires du personnel rapportés pour un temps moyen de préparation de 15 minutes,
  • les amortissements sur 5 à 7 ans des équipements et de l’aménagement des locaux,
  • les maintenances de l’isolateur et du logiciel informatique,
  • les consommables et contrôles microbiologiques de l’isolateur,
  • le traitement des déchets et les dispositifs médicaux utilisés pour la préparation.

Le coût moyen de nos préparations réalisées en 2005 est donc de 16,25 euros TTC. Ce coût est lié pour 42,8% (6,95 euros) au personnel, pour 18,5% (3 euros) à l’amortissement des équipements, pour 14,9% (2,43 euros) aux consommables et contrôles microbiologiques de l’isolateur, pour 11% (1,79 euros) aux dispositifs médicaux, pour 9,9% (1,61 euros) à la maintenance et pour 2,9% (0,47 euros) au traitement des déchets. Cette étude nous a amené à changer notre process de sortie des préparations, afin de faire diminuer le coût des consommables de l’isolateur en 2006.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles