Développement d’un score composite de priorisation pour le déploiement de la Dispensation Individuelle Nominative Automatisée (DINA)

L. Danos1, L. Real1, O. Canon1, I. Patte1
1 Centre hospitalier d’Arras, Boulevard Besnier, 6200 Arras, France

canon
Introduction
Depuis 2015, le Centre Hospitalier d’Arras est équipé d’un automate de DINA ECODEX®. 5 services en bénéficient actuellement : la neurologie et 4 services de psychiatrie. Afin de sécuriser le circuit du médicament et de répondre aux exigences du CAQES (Contrat d’Amélioration de la Qualité et de l’Efficience des Soins), la DINA doit être déployée dans d’autres services.

Objectif
Définir une stratégie de déploiement de la DINA dans notre établissement.

Matériels et méthodes
Un score composite de priorisation est créé. Ce score est basé sur 4 critères, pondérés. Critère 1 : identification de pratiques considérées comme « à risques » au sein des services de soins (de 0 à 5 en fonction du nombre de pratiques à risques identifiées). Critère 2 : repose sur le recensement des Evènements Indésirables (EI) déclarés de janvier à septembre 2018 sur des erreurs de préparation et d’administration des médicaments (score allant de 0 à 3, 0 représentant un faible nombre de FEI émises). Critère 3 : détermination du score SIIPS (Soins Infirmiers Individualisés à la Personne Soignée) à l’aide d’un logiciel dédié. En fonction du niveau de production de soins, un score est attribué de 1 à 5 (très faible à très forte). Critère 4 : facilité organisationnelle en faveur du déploiement (score de 0 à 4). Les scores pour chaque critère sont pondérés (critères 1 à 3 comptent double par rapport au critère 4) et additionnés afin d’obtenir le score composite de priorisation final.

Résultats
8 services ont été étudiés. Le score composite final pour la pédiatrie est de 23, pour le Court Séjour Gériatrique (CSG) de 19, pour la médecine de spécialité de 16, pour la chirurgie de 12, pour la cardiologie de 10, pour l’Hôpital De Semaine Médicale (HDSM) de 9, pour la pneumologie de 8 et pour la gastro-entérologie de 2.

Conclusion
Les différents critères de ce score composite permettent d’intégrer de nombreuses dimensions de la problématique de déploiement de la DINA, intégrant aussi bien les critères de faisabilité au sein de la Pharmacie qu’une évaluation du besoin de sécurisation du circuit du médicament au niveau des services de soins. Ce score de priorisation composite a permis de mettre en évidence les services à prioriser dans le déploiement de la DINA. D’autres évaluations sont faites avant chaque étape du déploiement. En effet, le 2èmecritère (FEI) semblait sous-estimé en raison de l’hétérogénéité des déclarations selon les services. Un important travail de communication visant à introduire une culture sécurité au sein des services a porté ses fruits et pourrait permettre de renforcer la pertinence de ce critère au sein de notre score composite. Enfin, la détermination du score à chaque étape du déploiement permet une priorisation fine et actualisée.

Visionner la présentation

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles