Déclinaison pratique d’une analyse a priori des risques à l’échelle régionale relative à la mise en place d’un automate de préparation de doses unitaires et nominatives par surconditionnement au sein d’une pharmacie à usage intérieur.

HAMIDOU F1, BOREL C1, MONIRUL S2, LE GONIDEC P1 1 Observatoire des médicaments, des dispositifs médicaux et de l’innovation thérapeutique d’Île-de-France, Paris, France
2 Hôpital Avicenne, AP-HP, Bobigny, France

Contexte et objectif
En 2019, une analyse a priori des risques (APR) a été réalisée sur un segment précis du processus de la prise en charge médicamenteuse, celui de la préparation de doses à administrer automatisée (PDAA) par des automates de surconditionnement. Cette APR, qualifiée de régionale s’est appuyée sur l’expérience de 6 équipes pharmaceutiques différentes. La multiplicité des scénarios d’accidents décrits (190 identifiés) rend les résultats bruts de l’APR difficilement exploitables par les équipes projets hospitalières.
L’objectif de ce travail a été de décliner cette cartographie des risques exhaustive en outil pratique utilisable par les professionnels impliqués ou s’engageant dans cette activité nouvelle pour les PUI.

Méthodologie
Le groupe de travail ayant élaboré l’APR régionale (pharmaciens et cadre préparateur) a analysé les 190 scénarios d’accidents à partir 3 filtres de lectures (non exclusifs), appelés thématiques. Un modèle de fiche thématique type a ensuite été élaboré par l’OMEDIT Île-de-France en s’articulant autour d’une partie synthétique et d’une partie plus technique, reprenant des éléments détaillés de l’APR. Le double objectif poursuivi était de s’adresser à la fois aux équipes pharmaceutiques et aux équipes de directions.

Résultats
Les regroupements des éléments des sous-phases du système, situations dangereuses, causes amorces et évènements redoutés a permis de mettre en évidence des points clés, s’appuyant notamment sur les actions de minimisations de risques identifiées dans l’APR. 3 fiches thématiques ont été réalisées à partir des filtres de lectures suivants : « fonctionnement multi-sites » (49 scenarios) ; « fournisseurs/acheteurs » (44 scenarios) et « sensibilisation du personnel de la pharmacie et des services de soins » (129 scenarios). Elles représentent respectivement 26%, 14% et 64% des scenarios d’accident de l’APR. Le niveau de criticité majoritaire de ces 3 fiches est le niveau 2 (échelle de criticité à 3 niveaux). Parmi les types de dangers génériques, les plus importants sont le facteur humain et les moyens et équipements. L’organisation de la fiche thématique a été la suivante : 2 rubriques quantitatives reprenant les données de criticité initiales des scenarios d’accidents et les types de dangers génériques et 2 parties qualitatives reprenant le tableau récapitulatif des points clés en lien avec la thématique et le tableau détaillé des scenarios de l’APR.

Discussion, conclusion
Les fiches thématiques seront testées prochainement par des équipes projets hospitalières afin d’évaluer la pertinence des informations présentées et leur caractère opérationnel. D’autres thématiques pourraient ensuite être déclinées, notamment à partir des filtres de lecture suivants : risques juridiques, risques liés au système d’information hospitalier.

Visualiser le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles