Compatibilité visuelle du Vyxeos®lors d’administration en Y avec une sélection de médicaments injectables

G. Sicard1, M. Donnette1, N. Martin2, S. Gensollen2, R. Fanciullino1,2 1 SMARTc, CRCM, UMR Inserm 1068, CNRS UMR 7258, Aix Marseille Université U105, Faculté de Pharmacie, Marseille
2 Pharmacie, Hôpital de la Conception, Marseille

Introduction
Vyxeos®44 mg / 100 mg est un liposome de daunorubicine et de cytarabine indiqué dans le traitement des patients atteint de leucémie aiguë myéloïde (LAM) nouvellement diagnostiqué, de leucémie aiguë myéloïde secondaire (LAM-t) ou de leucémie aiguë myéloïde avec anomalies associées aux myélodysplasies (LAM-MRC). Le protocole standard est une phase d’induction à J1, J3 et J5 à 100 mg / m2)(exprimée en cytarabine) pendant 90 minutes, suivie de 2 traitements de consolidation à 65 mg / m2 à J1 et J3. Depuis février 2019, 7 patients ont été traités par Vyxeos®) dans le service d’hématologie. Ces patients étaient tous polymédiqués et recevaient une perfusion complexe augmentant le risque d’apparition d’incompatibilités en Y. Cependant, il n’existe pas de données sur la compatibilité de Vyxeos®) avec d’autres médicaments lors d’une administration en Y, alors que ces phénomènes sont décrits avec la cytarabine et la daunorubicine.
Le but de cette étude est d’évaluer la compatibilité visuelle de Vyxeos®) lors de son administration en Y avec une série de médicaments sélectionnés.

Matériel et methode
33 médicaments injectables ont été testés. L’évaluation de la compatibilité en Y a été réalisée en mélangeant 2 mL de Vyxeos® (concentration finale à 0,4 mg / mL dans du NaCl 0,9%) et 2 mL de médicaments. Les mélanges de médicaments ont été analysés immédiatement après mise en contact (T = 0) et 90 minutes après (T = 90), la conservation s’est faite à température ambiante (25 ° C). L’analyse des solutions ont été effectuées visuellement et par Dynamic Light Scattering (DLS). Toutes les mesures ont été réalisées en duplicate. Les couples de médicaments ont été classé en trois catégories : compatible, incompatible et compatibilité variable (lorsqu’un phénomène douteux apparaît).

Résultats
La plupart des médicaments testés étaient compatibles avec Vyxeos®. Trois médicaments ont présenté des incompatibilités visuelles avec Vyxeos® à T = 0 et T = 90 minutes : amikacine, vancomycine et triméthoprime-sulfaméthoxazole. Cependant, sept médicaments présentaient des incompatibilités au DLS : amikacine, amiodarone, gentamicine, chlorure de magnésium, pipéracilline-tazobactam, triméthoprime-sulfaméthoxazole et vancomycine. La combinaison avec l’héparine sodique a présenté des données contradictoires et a donc été classée comme présentant une compatibilité variable.

Discussion-Conclusion
La connaissance et la gestion de la compatibilité en Y du Vyxeos® constituent un défi majeur en matière de soins pharmaceutiques. Cette étude a permis de définir les médicaments pour lesquels Vyxeos® ne doit pas être injecté en Y. En outre, l’étude montre que la méthode utilisant le DLS est une méthode plus discriminante que l’analyse visuelle pour détecter les incompatibilités.

Voir le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles