Comparaison d’une méthode de titrimétrie automatisée à la titrimétrie manuelle sur des échantillons d’une unité de production

S.PUECH , C.JURADO, F.DURAND, F.PUISSET, Z.RAMJAUN UMFA – Préparatoire CHU Purpan Toulouse- FRANCE

Contexte
Lors de préparations hospitalières d’acide ursodesoxycholique, un essai sur 10 gélules du lot est réalisé par dosage titrimétrique (cf : Pharmacopée Européenne) afin d’assurer l’uniformité des teneurs. Cette méthode peut être automatisée ou manuelle. Bien que la méthode manuelle soit répandue dans les unités de préparation, elle présente plusieurs inconvénients, entre autres une variabilité opérateur dépendant (eg à la lecture du point final) et des contrôles chronophages. Ce dernier point devient limitant lorsque le volume de contrôle est important. Ainsi, dans notre étude, nous avons comparé la titrimétrie manuelle, actuellement utilisée, à une technique de titrimétrie automatisée.

Matériel et méthode
L’Ursolvan 200mg a été utilisé pour obtenir des solutions de concentrations connues à : 10, 25 et 50 mg/mL (concentrations correspondant aux gélules préparées dans l’unité). Le titrant était la soude (NaOH 0.1M). Le titrage manuel =man a été effectué par technique colorimétrique (ajout de phénolphtaléine) et l’automatisé=aut avec un titrimètre 905 Titrando Metronohm® + électrode pH. Pour chaque concentration, 10 mesures étaient réalisées par les deux méthodes (n=60). La précision (mesure du coefficient de variation=CV) a été comparée par le test statistique de Fisher Snedecor. L’écart moyen à la concentration théorique (=EM, seuil toléré <10% de la concentration théorique) et la durée moyenne de manipulation (=D en minutes) ont été comparés à l’aide du test statistique de comparaison de moyennes de Wilcoxon (échantillons non appariés).

Résultats
CVaut= 6.062% vs CVman=5.722% à 10mg/mL (p>0.05), CVaut=1.721% vs CVman=2.583% à 25mg/mL (p<0.05), CVaut= 0.863% vs CVman=1.473% à 50mg/mL(p<0.05). L’EMaut 5.82% vs EMman=4.8% (p=0.5671), EMaut=1.43% vs EMman=6.5% (p=0.0005) et EMaut= 3.56% vs EMman=3% (p=0.4247) pour des solutions respectivement à 10,25 et 50mg/mL. L’EMtotal est indépendant de la dose (p=0.0974). Enfin, Daut=8.04min vs Dman=38.55min (p=0.0001), Daut=8.36min vs Dman=42min (p=0.0001) et Daut=8.25min vs Dman=47.94min (p=0.0001) pour des solutions respectivement à 10,25 et 50mg/mL.

Discussion-Conclusion
Le contrôle analytique par titrage automatisé permet d’optimiser les capacités d’analyses de préparation hospitalière : amélioration significative de la précision (25 et 50mg/mL), pas de différence significative des EM entre les deux méthodes (10 et 50mg/mL). En plus d’être significativement plus rapide, cette technique nécessite peu de temps de présence. La différence d’EM entre les deux méthodes pour 25mg/mL serait due à une erreur de manipulation (influence humaine de la méthode manuelle). Ainsi, des essais de reproductibilité par différents opérateurs seront nécessaires pour améliorer la robustesse de l’étude. Cette technique pourrait être également adoptée au sein de l’unité pour d’autres dosages (ex : Eau boriquée, Aspirine)

Visualiser le poster

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles